Société

La disparition des oiseaux communs jugée inquiétante par la LPO

Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine lundi 20 avril 2015 à 16:32

La population d'hirondelles a fondu de 40% en trente ans
La population d'hirondelles a fondu de 40% en trente ans © DR

Les populations d'oiseaux des milieux agricoles ont fondu ces trente dernières années. La Ligue de protection des oiseaux de Meurthe-et-Moselle appelle les particuliers à les compter.

Moineaux, tourterelles des bois, hirondelles, linotes... ces oiseaux vous semblent peut-être très communs. Pourtant leur population est en train de fondre : - 25% en trente ans en Lorraine, jusqu'à - 40% pour les hirondelles des fenêtres. Une chute de population inquiétante selon la Ligue de protection des oiseaux. Selon Jean Yves Moitrot, son président à Nancy, cette baisse serait liée à "la fragmentation du milieu, à l'intensification des cultures et à la disparition de haies et d'arbres isolés. Fatalement les milieux de vie sont atteints et les espèces des miiuex agricoles sont en régression" , conclut-il.L'association organise en ce moment une enquête participative : elle appelle les particuliers à compter les volatiles qui nichent dans les jardins. Reportage au Parc Ste Marie à Nancy

Disparition des oiseaux communs - Le reportage d'Angeline Demuynck

Que faire pour préserver ces oiseaux? "Mettre en place sur son terrain des mesures en faveur de la biodiversité , en plaçant des nichoirs [...], en gérant son espace enherbé de manière différencié, en créant des zones fleuries pour les insectes pollenisateurs ", propose par exemple Jean-Yves Moitrot.

Disparition des oiseaux : comment les protéger?