Société

La donation Cligman va-t-elle chasser les expos photos du Jeu de Paume du château de Tours?

Par Boris Compain, France Bleu Touraine lundi 20 mars 2017 à 7:47

La donation Cligman s'installera l'été prochain au château de Tours. Aux dépends des expos photos du Jeu de Paume?
La donation Cligman s'installera l'été prochain au château de Tours. Aux dépends des expos photos du Jeu de Paume? - @Google Map

Les 1 200 oeuvres de la donation Cligman devraient s'installer au château de Tours à partir de l'été prochain. Du coup, les prestigieuses expositions photos du Jeu de Paume doivent déménager. Beaucoup de tourangeaux redoutent de les voir quitter Tours.

Ce qui était un don prestigieux est peut-être en train de devenir un cadeau empoisonné. La donation Cligman est un ensemble de 1 200 oeuvres d'art qu'un riche américain veut offrir à la ville de Tours. Sa valeur approcherait les 20 millions d'euros, mais il est bien difficile de lui trouver un emplacement qui plaise à tout le monde.

Dans un premier temps, le millionnaire voulait que sa collection aille au musée des beaux-arts, dans une extension dont il aurait aussi financé la construction. Projet retoqué, parce que le site est protégé...Conséquence : la collection s'installera à partir de l'été prochain au château de Tours...mais ça veut dire que les expositions du Jeu de Paume vont devoir céder la place.

En un week-end, 1 400 internautes ont signé une pétition pour garder les expositions du Jeu de Paume

Or, ces expositions photos ont beaucoup de succès : ça a encore été le cas de celle sur Robert Capa, qui a attiré 38 000 visiteurs en 6 mois, l'an dernier. Dès que l'hypothèse d'un départ des expositions du Jeu de Paume a commencé à sortir dans la presse locale, des tourangeaux se sont mobilisés. En un week-end, 1 400 internautes ont signé une pétition pour que "les tourangeaux puissent encore bénéficier des expositions du Jeu de Paume."

Le maire de Tours affirme qu'il veut, lui aussi, garder les expositions du Jeu de Paume. Serge Babary a notamment proposé de les installer dorénavant dans le Logis du Gouverneur, à côté du château. Mais en l'état, le lieu est totalement inadapté à une éventuelle exposition. Il est aussi beaucoup moins symbolique et prestigieux, et n'est donc pas du goût du Jeu de Paume.

Le maire de Tours espère l'aide de l'Etat pour pouvoir garder les expositions du Jeu de Paume

Le soucis, pour le maire de Tours, c'est que le projet de donation Cligman est très soutenu, pour ne pas dire plus, par l'Elysée. Le projet va se faire, et vite. A demi-mots, on comprend que Serge Babary attend maintenant un geste de l'Etat pour conserver les expositions du jeu de paume.

"Je ne veux pas anticiper, ni vexer qui que ce soit, car après ça se retourne toujours contre ceux qui sont de bonne volonté. C'est l'Etat qui nous amène cette donation, donc l'Etat doit nous aider et nous accompagner dans tous les aléas autour de l'installation de la donation Cligman à Tours. On a la volonté de garder à Tours les expositions photos du Jeu de Paume". Serge Babary, maire de Tours

La mairie de Tours aimerait que l'Etat parvienne à convaincre les responsables du Jeu de Paume de poursuivre les expositions photos à Tours, et participe financièrement à la réhabilitation d'un lieu qui puisse les accueillir, que ce soit le Logis du gouverneur ou autre.

Même si le sujet n'est pas officiellement au programme du conseil municipal du lundi 20 mars, il sera très probablement évoqué.