Société

La Dordogne a déjà reçu 83 migrants de la jungle de Calais et s'apprête à en accueillir d'autres

Par Caroline Pomès, France Bleu Périgord jeudi 22 septembre 2016 à 22:15

Un camp de réfugiés dans le nord de la France
Un camp de réfugiés dans le nord de la France © Maxppp - Maxppp

La Nouvelle Aquitaine accueillera 900 migrants supplémentaires de la jungle de Calais d'ici la fin de l'année. 500 ont déjà déménagé dans le Sud Ouest depuis janvier dont 83 en Dordogne

900 migrants de la jungle de Calais vont arriver en Nouvelle Aquitaine d'ici la fin de l'année, selon le préfet de région, Pierre Dartout. 500 ont déjà posé leurs valises depuis janvier dont 83 en Dordogne.

50 d'entre eux ont aménagé à Mauzac en début d'année avant de partir pour Dijon le 31 mars. Les 33 autres restants ont été dispatchés dans le département, notamment à Périgueux et à Bergerac. Une quinzaine s'est installé dans la capitale périgourdine, en toute discrétion. " Nous n'avons pas voulu communiquer sur leur arrivée, raconte le maire Antoine Audi. Ils ont assez souffert et c'est mieux de les préserver pour qu'ils s'intègrent plus facilement."

A Bergerac, c'est une famille de cinq personnes qui a aménagé dans un appartement d'un bailleur social. Ils sont d'ailleurs toujours là-bas selon le maire Daniel Garrigues. Le père a trouvé un travail. Mais la Ville continue ses efforts pour en accueillir plus. Elle peut recevoir encore une douzaine de famille entre les anciens appartements de fonction du lycée professionnel de l'Alba et les anciens locaux du commissariat de l'armée de terre.

Pour l'instant, les communes ne sont pas encore au courant de combien de personnes elles vont recevoir. Les préfets des 12 départements de la Nouvelle Aquitaine ont jusqu'au 15 octobre pour finaliser les modalités d'accueil avec les association et les bailleurs sociaux.