Société DOSSIER : Les élections législatives en Moselle avec France Bleu Lorraine Nord

La double vie de Christophe Arend : dentiste et député de Forbach

Par Rachel Noel, France Bleu Lorraine Nord lundi 19 juin 2017 à 18:58

Christophe Arend et son assistante Marjorie dans son cabinet dentaire de Forbach
Christophe Arend et son assistante Marjorie dans son cabinet dentaire de Forbach © Radio France - Rachel Noel

Parmi les nouveaux députés élus, ils sont plusieurs à faire partie de la société civile, comme le député de Forbach, Christophe Arend. En attendant de trouver un remplaçant pour son cabinet dentaire, il jongle entre son emploi du temps de dentiste et son poste de député.

.A Forbach, le nouveau député est aussi l'un des vingt dentistes de la commune de près de 22.000 habitants. Christophe Arend, le candidat de la République en marche a effacé dimanche le front national Florian Philippot en rassemblant près de 27 % des suffrages.

La double vie de Christophe Arend

Le dentiste s'est couché tôt dimanche après la victoire. Dès le lendemain de son élection, Christophe Arend a troqué le costume pour la blouse orange et le masque et retrouvé son fauteuil de dentiste et ses fraises, dans son cabinet feutré de la rue nationale à Forbach.

Avec six patients le matin et cinq l’après-midi, son emploi du temps est chargé. Au programme, des soins classiques, des caries, et des extractions.

Depuis un mois, Christophe Arend a allégé son emploi du temps de dentiste et Marjorie son assistante jongle avec ses rendez-vous. Globalement les patients sont compréhensifs, même ceux qui ont des soins urgents, surtout depuis qu’il a été élu député.

Dans le cabinet dentaire Christophe Arend a aménagé une petite salle pour sa campagne à côté de sa salle d'attente - Radio France
Dans le cabinet dentaire Christophe Arend a aménagé une petite salle pour sa campagne à côté de sa salle d'attente © Radio France - Rachel Noel

On n’a pas voté pour vous, on n’avait pas envie de perdre notre dentiste"

La plupart des patients comme Martine n'y voit pas de différence. Elle vient comme d'habitude, avec un peu d'appréhension : "Pour moi, il fait bien son travail, et c’est très bien. Ca ne change rien du tout"

Seule appréhension pour Laurent que le rdv soit annulé. Lui qui vient là depuis des années ne doute pas que son dentiste fera un bon élu ; "C’est quand même pratique dans le sens, où il connait la vie du travail. Il n’est pas dans son bureau, perché à ne pas savoir ce qu’est la vrai vie"

Le souci de Christophe Arend, c'est de trouver un remplaçant dans une zone qui manque déjà de praticiens. Il va prendre contact avec la faculté, et l’ordre des dentistes pour trouver quelq’un qui accepte d’assurer le remplaçant pour une durée de cinq ans.

Alors en attendant, il fait le jour le jour, avec à l'esprit l'idée que son poste de député est une parenthèse dans sa vie professionnelle

"Ce n’est pas un problème d’assumer les deux, car on sait que c’est sur un temps court. Donc là on organise en fonction du programme de l’assemblée nationale qui se fait au jour le jour"

Mercredi, Christophe Arend filera à l'Assemblée Nationale histoire de prendre ses marques.

A LIRE : Qui est Christophe Arend, député de la 6ème circonscription de Forbach