Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La douche froide pour les promoteurs de l'emoji drapeau breton

Unicode, le consortium qui réunit les géants du Web, vient de refuser, pour l'heure, la création de l'émoji drapeau breton. Malgré une intense campagne de communication, il ne fait pas partie de la liste provisoire des nouveaux emojis. Les promoteurs bretons ne comptent pas en rester là.

L'émoji drapeau breton espère figurer dans la prochaine liste validée par Unicde
L'émoji drapeau breton espère figurer dans la prochaine liste validée par Unicde - DR

Après une campagne de communication intense #EmojiBZH sur Twitter, c'est la déception ce mardi pour les promoteurs de l’emoji drapeau breton. A ce stade, le consortium Unicode, qui regroupe les géants du Web, refuse la création de cet emoji représentant le Gwenn ha Du. L'emoji drapeau breton ne fait pas partie de la liste provisoire de mise à jour d’emojis.

Soutenue par la région Bretagne, l'association Point BZH qui porte le projet depuis plusieurs années s'interroge sur les motifs de ce refus et lance une nouvelle offensive, via le hashtag #WhatMoreDoYouNeed ("Que voulez-vous de plus ?", en français). L'objectif est de faire changer d'avis Unicode, avant la publication de la liste définitive de ces nouveaux émojis, en janvier 2021.

Les représentants de l'association bretonne Point Bzh estiment que ce refus "soulève des questions quant à l’attribution des emojis et la diversité culturelle". Dans un communiqué, l'association rappelle que des régions européennes comme la Bretagne"ont hérité d’une culture régionale forte en plus de leur identité nationale. Les emojis représentant les drapeaux des régions permettent à leurs habitants de porter fièrement sur le web leurs identités, de promouvoir leurs héritages et la diversité culturelle, tout en fédérant de nombreuses conversations en ligne." L'association s'interroge sur le refus de sa demande alors même qu'Unicode a accordé "les premiers emojis drapeaux anglais, gallois et écossais… "

Le drapeau breton a déjà démontré son potentiel viral

La campagne mondiale #EmojiBZH lancée sur Twitter le 13 janvier dernier, a pourtant généré l’apparition de 405.886 emojis drapeau breton en quatre semaines sur la plateforme ! L’emoji drapeau breton a ainsi amplement fait la différence parmi 5.000 drapeaux régionaux potentiels listés par Unicode. 

Nouvelle campagne de communication pour l'émoji drapeau breton
Nouvelle campagne de communication pour l'émoji drapeau breton - DR

Alors, _"_que faut-il de plus pour activer un emoji drapeau régional qui est certain d’être largement utilisé et, qui plus est, soutenu par les autorités publiques de son pays ? Y a t-il un biais culturel qui empêche Unicode de ne pas tenir compte des demandes venant d’Europe où les citoyens sont attachés à leur territoire et à leur culture régionale ?", interroge l'association.

"Les emojis étant un mode de communication mondial, comment assurer la diversité culturelle d’emojis qui renvoient avant tout, aujourd’hui, à la culture américaine ?", _c_onclut l'association, qui espère qu'Unicode changera d'avis. Pour la convaincre, l'association lance donc une nouvelle campagne de com, baptisée #WhatmoreMoreDoYouNeed.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess