Société

La facture EDF va-t-elle augmenter de 30 euros à l'automne ?

France Bleu vendredi 4 juillet 2014 à 8:03

Soumis à l'augmentation des tarifs réglementés, EDF doit faire face à la concurrence de fournisseurs d'électricité alternatifs.
Soumis à l'augmentation des tarifs réglementés, EDF doit faire face à la concurrence de fournisseurs d'électricité alternatifs. © Julio PELAEZ - MAXPPP

Pour 92% des ménages, la facture d'électricité devrait augmenter de 30 euros à l'automne, révèle ce matin "Le Parisien". Un rattrapage qui découle d'une décision du Conseil d'Etat : la juridiction a invalidé une décision prise par le gouvernement Ayrault il y a deux ans. La hausse des tarifs de l'électricité avait alors été limitée à 2% sur un an. Ségolène Royal dément cette information.

Si le Conseil supérieur de l'énergie (CSE) donne son aval à nouvel arrêté, le montant de la facture EDF pour les 29 millions d'abonnés aux tarifs régulés de l'électricité sera 30 euros plus cher cet automne. C'est Le Parisien/Aujourd'hui en France qui révèle l'information ce vendredi matin : selon le quotidien, le projet d'arrêté rectificatif des tarifs a été déposé jeudi soir pour examen. Sur son compte Twitter, la ministre de l'Energie Ségolène Royal a toutefois formellement démenti cette information.

Pourquoi cette hausse ? C'est vers le Conseil d'Etat qu'il faut se tourner. Le 11 avril dernier, la plus haute juridiction administrative de France a annulé une décision prise par le gouvernement Ayrault il y a deux ans : le Premier ministre avait alors décidé qu'entre août 2012 et août 2013, le prix de l'électricité n'augmenterait pas de plus de 2% . Objectif de la mesure : préserver le pouvoir d'achat des Français.

Un rattrapage en une seule fois

Sauf que l'Anode, une organisation qui regroupe les concurrents d'EDF (comme Direct Energie ou Eni) a estimé que cette augmentation limitée n'était pas suffisante pour compenser le coût de production de l'électricité . L'Anode a saisi le Conseil d'Etat, qui lui a donné raison. Reste donc, pour EDF, à faire payer ce rattrapage à ses abonnés.

Cette augmentation de 30€ (et même 45€ pour les abonnés professionnels) devrait être incluse à la facture de régularisation que les abonnés recevront à l'automne. Mais elle ne sera demandée qu'une seule et unique fois. En revanche, cela ne change rien à la hausse programmée au début de l'automne également, et qui sera selon Manuel Valls, "modérée, inférieure à 5%". Ségolène Royal affirme être "en négociations" avec EDF pour "préserver le pouvoir d'achat" des Français.