Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La famille de huit Albanais va être expulsée, annonce de la préfecture du Doubs

-
Par , France Bleu Besançon

La préfecture du Doubs a annoncé, vendredi 23 avril, qu'une famille albanaise avec six enfants va être expulsée du territoire français. Cette famille, qui vit depuis une dizaine de jours dans un garage désaffecté de Planoise, à Besançon, devrait recevoir une obligation de quitter la France.

La famille de huit vit dans un garage désaffecté dans le quartier de Planoise.
La famille de huit vit dans un garage désaffecté dans le quartier de Planoise. © Radio France - Rachel Saadoddine

La famille albanaise de Planoise doit quitter Besançon et retourner dans son pays d'origine. La préfecture du Doubs l'a annoncé vendredi 23 avril : les six enfants de 15 mois à 16 ans et leurs deux parents vont recevoir une OQTF (obligation de quitter la France), dans les jours prochains. La famille vit depuis une dizaine de jours dans des tentes à l'intérieur d'un garage désaffecté du quartier de Planoise, à Besançon.

Les habitants de Planoise se sont organisés pour venir en aide à la famille. Ils ont récolté 300 euros sur une cagnotte en ligne et espèrent pouvoir installer la famille dans un hôtel ce week-end. Car la préfecture a indiqué ne pas pouvoir fournir de logement d'urgence à la famille en attendant leur renvoi en Albanie. 

On ignore les arguments qu'a la préfecture pour refuser d'examiner une nouvelle demande d'asile

La famille est aidée dans ses démarches par le CDDLE (Collectif de Défense des Droits des Etrangers). Selon Viviane Camus, membre du collectif en charge de ce dossier, la préfecture n'a pas de raison de rejeter la demande de réexamen de la demande d'asile de cette famille : "On ignore sur quel fondement la préfecture se base et elle va devoir donner des arguments quand elle enverra l'OQTF à la famille"

Pour Viviane Camus, en lien avec une avocate, le fait que la famille ait reçu une aide pour retourner en Albanie et l'ait accepté ne représente pas une raison suffisante au refus de l'examen d'une nouvelle demande : "Oui, ils sont retournés en Albanie, mais là-bas, ils ont subi de nouvelles discriminations, il y a de nouvelles pièces au dossier qui justifient un réexamen"

La famille se tient prête à présenter un recours devant le tribunal administratif

La famille et le CDDLE attendent maintenant que la préfecture envoie l'OQTF pour ensuite présenter un recours devant le tribunal administratif. Cette obligation de quitter la France devrait être remise à la famille dans les prochains jours par la police, ou alors directement déposée dans les locaux de l'association, comme la famille n'a pas d'adresse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess