Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Faute-sur-Mer : sept ans après la tempête Xynthia, un golf est inauguré dans la "cuvette de la mort"

samedi 25 mars 2017 à 6:00 Par Aurore Jarnoux, France Bleu Loire Océan

Le golf de La Faute-sur-Mer est inauguré ce samedi. Le green est installé sur un lieu hautement symbolique, là où 29 personnes sont mortes pendant la tempête Xynthia en février 2010. Pour la mairie, c'est un lieu de mémoire tourné vers l'avenir. Pour certaines victimes, c'est une honte.

Le golf de neuf trous de La Faute-sur-mer a coûté 1 million 500 000 euros.
Le golf de neuf trous de La Faute-sur-mer a coûté 1 million 500 000 euros. © Radio France - Aurore Jarnoux

La Faute-sur-Mer, France

Les monticules de gravats laissés par les maisons détruites ont disparu, cédant leur place à une pelouse fraîchement tondue. Le golf flambant neuf s'étend sur vingt hectares et compte un parcours neuf trous, un practice et un terrain d'entraînement.

Un golf là où la tempête Xynthia a frappé la commune

Le golf est installé au bout de la rue du port des yachts à La Faute-sur-Mer, un lieu durement frappé par la tempête Xynthia. C'est à cet endroit précis qu'il y a sept ans, 29 personnes sont mortes et 600 maisons ont été dévastées. L'Etat a racheté toutes ces habitations et les a détruites. Aujourd'hui, la zone est non constructible, d'où ce projet de golf. Le maire de la commune n'oublie pas les victimes. Il a voulu leur rendre hommage en plantant des arbres.

Des arbres symboles ont été plantés là où il y a eu des maisons endeuillées pour que les familles puissent venir se recueillir." - Patrick Jouin, le maire de La Faute-sur-Mer

Le "club-house" du golf lui est installé dans une ancienne maison rachetée par l'Etat. La mairie a tenu à l'acquérir car aucun édifice ne peut être construit sur ce terrain. Le lieu servira de bar et accueillera les golfeurs en herbe, les promeneurs et les plaisanciers.

C'est sur ce terrain que 29 personnes sont mortes lors du passage de la tempête Xynthia en 2010. - Radio France
C'est sur ce terrain que 29 personnes sont mortes lors du passage de la tempête Xynthia en 2010. © Radio France - Aurore Jarnoux

Une décision inadmissible pour certaines victimes

Gisèle Arnault, victime de la tempête Xynthia, ne décolère pas. Cette femme encore traumatisée ne peut pas revenir sur les lieux du drame. Il y a sept ans, son mari a bravé les eaux et a retrouvé le père de Gisèle Arnault mort noyé chez lui. Pour elle, construire un golf sur ce lieu où tant de gens sont morts est inacceptable. "Est-ce que vous imaginez "trou n°2 : Mr Arnault Roger", là où est mort mon père. C'est inconcevable", s'emporte Gisèle Arnault.

On piétine les terrains où étaient posées les maisons, où 29 personnes sont mortes, ça ne se fait pas"- Gisèle Arnault, victime de la tempête Xynthia

Pour la mairie pourtant, ce golf permet de retrouver un paysage apaisé, de respecter les morts tout en redonnant un attrait touristique à la commune. Serge, un habitant de La Faute, est plutôt d'accord avec la municipalité. Pour lui, "il faut aller de l'avant".

C'est pas parce qu'on fait un golf qu'on ne pensera pas à ce qu'il s'est passé là. Il y a eu des catastrophes, faut bien en sortir" - Serge, habitant de La Faute-sur-Mer

Serge est plus sceptique sur l'intérêt économique du golf. Pour cet habitant, pas sûr que cela attire beaucoup de touristes. De son côté, la mairie espère engranger un chiffre d'affaires de 200 000 euros la première année. Le projet a coûté 1 million 500 000 euros, financés par la commune, l'Etat et la région. Le golf ouvrira ses portes au public le week-end de Pâques.