Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La FCPE appelle les parents de lycéens à encadrer les manifestations à Toulouse

mercredi 5 décembre 2018 à 21:51 Par Raphaël Cann, France Bleu Occitanie et France Bleu

À Toulouse, une nouvelle manifestation de lycéens a débordé mercredi dans le centre-ville. 13 personnes ont été interpellées. La FCPE de Haute-Garonne demande désormais aux parents d'élèves d'encadrer les futures mobilisations.

13 personnes ont été interpellées suite à la manifestation des lycéens
13 personnes ont été interpellées suite à la manifestation des lycéens © Radio France - Olivier Lebrun

Toulouse, France

La nouvelle manifestation des lycéens dans le centre-ville de Toulouse a tourné à l'affrontement avec les forces de l'ordre en début d'après-midi. 13 personnes, dont 11 mineurs, ont été interpellées à la suite de "dégradations de mobiliers urbains et de violences contre les forces de l'ordre" indique la préfecture de Haute-Garonne.

D'après la préfecture, les lycéens étaient une cinquantaine à manifester dans le centre-ville, notamment vers la place du Capitole, et 270 devant plusieurs lycées dans la matinée. La situation s'est tendue au fil de la journée à différents endroits de la ville comme ce fut le cas sur l'esplanade Jean-Jaurès.

Les CRS ont utilisé du gaz lacrymogène près du marché de Noël qui a été fermé pendant une heure et demi. "On ouvre, on ferme, depuis 10 jours. Les clients ne viennent plus au centre-ville car ils ont peur." explique Thierry Wending, un vendeur de  crêpes et de churros sur le marché. "On vend quand on peut. Le chiffre d'affaire est à peu près à -5% par rapport à l'an dernier."

La FCPE appelle les parents à encadrer

Ces débordements inquiètent les parents de lycéens. La Fédération des conseils de parents d'élèves en Haute-Garonne appelle les parents à encadrer les manifestations. "Il faut qu'il y ait un maximum d'adultes pour assurer la sécurité." explique Muriel Paletou, la présidente de la FCPE dans le département. "Je pense que les laisser seuls, sans encadrement, c'est un réel danger."