Société

La feria de Béziers sera "resserrée" en 2017

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault mardi 16 août 2016 à 18:37

Féria de Béziers (illustration)
Féria de Béziers (illustration) © Maxppp -

La fréquentation de la feria de Béziers 2016 est en baisse de 25%. Aucun incident majeur, c'est le soulagement pour les autorités.Le maire annonce d'ores et déjà un périmètre resserré pour l'édition 2017.

L'an prochain, la feria de Béziers sera plus concentrée. C'est l'info lâchée par le maire de la ville Robert Ménard après une édition 2016 marquée par une nette baisse de la fréquentation : -25% selon sa première estimation.

Cette estimation de la mairie est basée sur les entrées aux arènes, le trafic des bus avec les parkings relais en périphérie et la fréquentation des restaurants. Plus tard viendront des résultats plus précis avec l'analyse de l'utilisation des téléphones portables, comme chaque année.

"La feria a eu lieu. C'est déjà une réussite."

Robert Ménard veut malgré tout relativiser : "Évidemment; moins 25% ce n'est pas une bonne nouvelle, mais la feria a eu lieu, en toute sécurité. Et ça c'est une réussite pour tout le monde et j'en suis plus que satisfait."

Robert Ménard, le maire de Béziers

"Il faut s'adapter, mais la feria aura lieu tant que je serai maire."

Pour Robert Ménard, il faut revoir le périmètre de la féria pour s'adapter. "Les ferias insouciantes, c'est terminé. La situation ne changera pas. Les attentats ne s'arrêteront pas, nous serons obligés de prévoir les mêmes mesures de sécurité. Mais on va s'interroger sur le périmètre de la feria. Si le cœur de la feria a bien fonctionné, cela a moins bien marché en périphérie. Il faut donc réduire la zone géographique et concentrer un certain nombre de temps fort. On va changer pour maintenir la feria, il faut s'adapter mais on continuera de faire la fête. Tant que je serai maire, elle aura lieu."

Robert Ménard, le maire de Béziers

"Il n'y a pas eu de morts ou de blessés grave, c'est un soulagement."

Cette édition 2016 s'est déroulée sans aucun incident, pour le plus grand soulagement du sous-préfet de Béziers, Christian Pouget. "Je suis content de la manière dont les choses se sont passées : pas de mort - il y en a eu précédemment -, pas de blessés graves, des alcoolisations, certes, mais pas de comas éthylique. Et puis sur les contrôles effectués par les gendarmes, on n'a pas eu des taux records. Je pense qu'il y a petit à petit une prise de conscience. Que les gens boivent, c'est quand même la fête !"

Christian Pouget, le sous-préfet de Béziers

Quelque 165 conducteurs ont été contrôlés positifs à l'alcool et 75 permis de conduire ont été retirés pour des taux supérieurs à 0.8 g d'alcool par litre de sang.

Côté établissements, 27 restaurants et casetas des allées Paul Riquet ont aussi été contrôlés et la plus grosse infraction relevée concerne le stockage de litres de sangria dans des poubelles.