Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la fermeture de la salle de sport Vit'Halles à Montpellier est "une catastrophe" pour son patron

-
Par , France Bleu Hérault

L'annonce du passage de Montpellier en zone d'alerte renforcée mercredi soir par Olivier Véran, le ministre de la Santé, a créé une vraie inquiétude économique pour les salles de sport.

la salle de sport Vit'Halles dans le quartier antigone à Montpellier
la salle de sport Vit'Halles dans le quartier antigone à Montpellier © Radio France - Claire Moutarde

Toutes les salles de sport privées vont devoir fermer leurs portes pour 15 jours dès ce lundi dans les 31 communes de la Métropole de Montpellier ainsi que dans les communes de l'agglomération du Pays de l'Or, la Grande-Motte, Palavas-les-flots et Mauguio-Carnon entre autres, et dans le Pays de Lunel. Un vrai coup dur économique pour ces salles.

À Montpellier, la salle Vit'Halles fermera ses portes dès samedi pour 15 jours minimum en attendant les nouvelles mesures de restrictions pour limiter les risques de contamination au Covid-19. Le patron emploie 23 personnes à qui il avait maintenu les salaires pendant le confinement, mais ça ne sera pas possible cette fois. 

"C'est le chômage partiel pour tous avec une perte de 20 % de leurs revenus. C'est beaucoup d'inquiétude pour nous tous. Et le pire, c'est que nous l'avons appris en même temps que tout le monde, devant notre télévision à 19h mercredi" explique Kevin Araye. Il ne comprend d'autant pas que la salle avait investi 12.000 euros pour respecter le protocole sanitaire : "Une entrée et une sortie distinctes, du gel hydroalcoolique, la désinfection des locaux chaque jour entre 14h et 16h".

Les habitués aussi sont très déçus : "J'ai besoin du sport pour me sentir bien, explique Aline. Et les gestes barrières sont très bien respectés ici. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de fermer la salle". Alyssa reprendra "les habitude du confinement, le sport à l'extérieur".

Kevin Araye, le patron de Vit'Halles dans le quartier Antigone à Montpellier

Reportage à Vit'Halles Montpellier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess