Société

La fin de la trêve hivernale sonne le retour des expulsions locatives

France Bleu Gironde jeudi 27 mars 2014 à 18:08

Plusieurs associations se mobilisent contre la fin de la trêve hivernale place de la Victoire à Bordeaux
Plusieurs associations se mobilisent contre la fin de la trêve hivernale place de la Victoire à Bordeaux © CNL

Après 15 jours de prolongation, la période de trêve hivernale se termine le 1er avril. En Gironde, des centaines de locataires en situation d'impayés risquent à nouveau l'expulsion. Les associations d'aide au logement appellent à la mobilisation.

Le répit aura duré 15 jours supplémentaires. Le 1er avril marquera la fin de la trêve hivernale et la reprise des expulsions locatives.

En 2013, les forces de l'ordre ont expulsé 235 ménages girondins , selon la Préfecture, soit 16 % de plus qu'en 2012 . A noter que deux Girondins expulsés sur trois habitent l'agglomération bordelaise.

Cette hausse se retrouve également au niveau national. En 2001, 6 337 ménages avaient été expulsés avec le concours des forces de l'ordre. Dix ans plus tard, en 2011, ce chiffre a presque doublé (12 759 expulsions).

Les associations s'inquiètent

La CNL (Confédération Nationale du Logement) est l'une des associations à avoir soutenu l'allongement de la trêve hivernale. Mais ses membres dénoncent une mesure "insuffisante".

"Le principe d'expulsion n'est pas une solution. C'est une hérésie" -Annie Lartigue, membre de la CNL

Fin de la trêve hivernale : "Les expulsions sont une hérésie"

Même son de cloche du côté de la CDAFAL 33 (Conseil départemental des associations familiales laïques) qui regrette le "manque de prévention dans les cas de surendettement".

Pour protester contre les expulsions locatives, la CNL ainsi que plusieurs autres associations de défense des locataires appellent à un rassemblement samedi 29 mars, 15 heures, place de la Victoire à Bordeaux.

 

 

Partager sur :