Société

La fin des cabines téléphoniques en Haute-Garonne

Par Jean-Marc Perez, France Bleu Toulouse jeudi 23 avril 2015 à 7:04

FBToulouse  une des deux dernières cabines téléphoniques de Caraman
FBToulouse une des deux dernières cabines téléphoniques de Caraman © Radio France - marine vlahovic

Il y en a encore 905 en Haute-Garonne mais d'ici 2017 il n'en ne restera plus aucune. Le Sénat vient d'approuver la fin des cabines téléphoniques. Des cabines qui ne sont utilisées en moyenne qu'une minute par jour.

C'est un amendement à la loi Macron adopté cette semaine par le Sénat qui sonne le glas des cabines téléphoniques. D'ici fin 2017 toutes les cabines téléphoniques seront mises hors service et démontées. En échange, Orange, propriétaire de ces cabines, s'engage à améliorer la couverture des zones blanches où le téléphone mobile a du mal à passer. 

En Haute-Garonne, on compte encore 905 cabines encore en activité. Orange, qui considère cette activité commerciale déficitaire, a entrepris le démantèlement des cabines de voies publiques. Il y en a encore 660 en Haute-Garonne, dont 134 à Toulouse. Elles auront disparu d'ici la fin de cette année, viendra ensuite le tour des 245 cabines installées dans les lieux publics comme les gares et aéroports ou centres commerciaux. Il faut dire qu'elles ne sont utilisées en moyenne qu'une minute par jour.

A Caraman, a une trentaine de kilométres de Toulouse, aux portes du Lauragais où le mobile ne passe pas toujours très bien, il reste encore deux cabines en activité et les habitants ne voient pas forcément d'un bon oeil leur fin. Le reportage de Marine Vlahovic

FBToulouse la fin des cabines téléphoniques à Caraman