Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Doit-on s'attendre à la fin des changements d'heure d'été et d'hiver pour 2019 ?

vendredi 26 octobre 2018 à 4:31 Par Damien Robine, France Bleu Auxerre

Alors qu'on s'apprête à passer à l'heure d'hiver dans la nuit de samedi à dimanche (à 3h du matin il sera 2h), la Commission européenne veut abolir le changement d'heure dès 2019.

© Maxppp -

Yonne, France

Est-ce la dernière fois que la France passe à l'heure d'hiver ?

Avancer les aiguilles des horloges et des montres au printemps , les reculer à l'automne, ça ne fait pas l'unanimité. La commission européenne a donc proposé en février dernier de supprimer le changement d'heure. Elle a lancé un questionnaire en ligne cet été auprès des 512 millions d'européens des 28 états membres.  

Résultat, 4,6 millions de réponses et un message  très clair : 84% des européens ne veulent plus que l'horloge change. Et quatre participants sur cinq souhaitent la suppression de l'heure d'hiver.  Mais avant d’entrer en vigueur, le texte doit être soumis au Parlement européen,  puis voté par les 28 chefs d’État.

Il appartiendra ensuite à chaque pays de rester à l'heure d'été ou d'hiver. Dimanche, ce ne sera donc pas le dernier changement d’heure en France mais peut-être  le dernier passage à l’heure d’hiver.  

L'heure d'hiver et l'heure d'été existent depuis combien de temps ?  

Et bien l'idée ne date pas d'hier. En 1784 l'inventeur et politicien américain Benjamin Franklin affirmait qu'en réveillant la population plus tôt en été , on pouvait économiser pas mal de bougies.

Mais la mesure n'est  introduite en Europe que lors de la première guerre mondiale.  Elle sera abandonnée en 1945. Le changement d'heure est ensuite rétablit lors du choc pétrolier de 1973. En France il est instauré sous  Valéry Giscard d'Estaing en 1976 . 

L'objectif est de réaliser des économies d'énergie en réduisant les besoins d'éclairage. En retardant d'une heure la tombée de la nuit, la durée d'éclairage est mécaniquement plus courte.  Mais si les économies d'énergie sont bien réelles, elles restent marginales.  En Europe, elles sont estimées entre 0,5% et 2,5% selon les pays.

Pourquoi aujourd'hui vouloir supprimer le changement d'heure ?  

A chaque fois c'est le même casse tête on ne sait jamais s'il faut avancer ou reculer sa montre. Plus sérieusement, le passage à l’heure d’été ou à l’heure d’hiver n’est pas anodin pour notre organisme : difficultés d’endormissement et de réveil, avec des effets plus marqués au printemps qu’en hiver.  

Les opposants au changement d'heure affirment que des études montrent qu’il y a plus d’accidents de voitures après le changement d’heure et plus d’infarctus et de risques d'AVC. 

Aujourd'hui, le changement d'heure est appliqué dans une soixantaine de pays à travers le monde. Mais ils sont de plus en plus nombreux à y renoncer : l'Argentine en 2009,  la Russie en 2011 , la Turquie en 2016 ou encore la Namibie en 2017.  

  - Visactu
© Visactu -