Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La fin du séjour à Piriac-sur-Mer pour les réfugiés afghans

Par

Après un mois passé à Piriac-sur-Mer, les 88 Afghans accueillis au centre de vacances du Ranzay ont tous décidé de quitter la Loire-Atlantique. De leur séjour dans le département, ils garderont le souvenir de la solidarité des habitants de la presqu'île et leur découverte de la mer.

88 réfugiés afghans ont été accueillis à Piriac-sur-Mer 88 réfugiés afghans ont été accueillis à Piriac-sur-Mer
88 réfugiés afghans ont été accueillis à Piriac-sur-Mer © Maxppp - Nathalie Bourreau

C'est la fin du séjour à Piriac-sur-Mer pour tous les réfugiés afghans accueillis au centre de vacances du Razay après avoir été évacués de Kaboul au moment de la prise de pouvoir des Talibans. Après un mois en Loire-Atlantique , aucun n'a choisi de rester dans le département.  

Publicité
Logo France Bleu

Ailleurs en France et jusqu'en Finlande

Les 88 Afghans de Piriac ont tous décidé de continuer leurs vies de réfugiés ailleurs. Soit dans d'autres départements de France - en région parisienne pour beaucoup - soit à l'étranger, en Allemagne et même en Finlande. Là où ils ont des proches ou, au moins des connaissances.

Hébergés dans des centres d'accueil pour les demandeurs d'asile

Ces familles - il y a 10 enfants parmi eux - mais aussi ces hommes et ces femmes seules, ont pour la plupart déposé une demande d'asile. Parce que ces interprètes, ces enseignants, ces salariés d'ONG, qui ont tous un haut niveau culturel, sont désormais menacés dans leur pays. Le temps de l'examen de leurs dossiers, ils vont continuer d'être pris en charge par la France et logés dans des Cada, ces centres d'accueil de demandeurs d'asile.

Le souvenir de la mer

De leur séjour à Piriac, ces Afghans garderont le souvenir de l'élan de solidarité des habitants de la presqu'île qui leur ont notamment apporté des vêtements, à eux qui ont fui sans rien. Et puis la mer, qu'ils ont découvert, émerveillés, pour la première fois.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu