Société

La Flèche : la grande vente d'automne de Monde Solidaire réserve encore des surprises

Par Marie Mutricy, France Bleu Maine vendredi 11 novembre 2016 à 16:18

Des centaines d'objets attendent les amateurs de bric-à-bracs à La Flèche dans les locaux de Monde Solidaire
Des centaines d'objets attendent les amateurs de bric-à-bracs à La Flèche dans les locaux de Monde Solidaire © Radio France - Marie Mutricy

De mercredi à samedi, l'association Monde Solidaire propose sa traditionnelle vente d'automne : vêtements, meubles, livres, bibelots et des centaines d'autres trésors attendent les passionnés de bric-à-bracs et amateurs de bonnes affaires, à La Flèche.

Table tripode du 19e siècle, meubles à retaper, livres par centaines, vaisselle et vêtements : les amateurs de bonnes affaires sont les bienvenus jusqu'à samedi 17h30 à La Flèche, à Monde Solidaire, rue du Champ Baudry. Trois fois dans l'année, les bénévoles présentent des objets exceptionnelles comme des services de vaisselle entiers et de très beaux verres, ainsi que des bijoux. Et les réserves sont pleines. L'association cherche d'ailleurs de nouveaux locaux plus grands pour assurer la perennité des 13 emplois créés par cette activité solidaire, qui permet également de donner une nouvelle vie aux objets.

EN PRATIQUE | grande vente samedi 12 novembre de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17H30. En temps normal, le magasin est ouvert seulement le mercredi après-midi et le samedi matin.

De très bas prix

Et qui dit grande vente, dit braderie : les objets déjà à prix modiques sont aussi soldés : c'est le cas des meubles et des livres notamment. Et puis sur présentation de la carte du CCAS, les clients peuvent également bénéficier d'une réduction supplémentaire de 20%. Mais la vente est ouverte à tous précise le président de l'association, Jean-Claude : "qu'on soit toubib, prof, au chômage, étudiant, jeunes parents, tout le monde est le bienvenu" car les revenus générés permettent d'employer 13 personnes dont une majorité en réinsertion.

Le plaisir de "fouiner"

Au rayon mercerie, une bénévole découpe 4 mètres de tissus. Cela deviendra une nappe, chez Elisabeth : "je reçois tous mes enfants ainsi que mes petits-enfants pour Noël, donc j'avais besoin d'une belle nappe. Et puis, mon mari et moi, on adore fouiner". Roger tient en effet dans ses mains un verre Ricard "pour ma collection". Le couple vient tous les ans : "l'an dernier, j'ai acheté un vélo de facteur !" raconte encore Roger. Pour cette vente, le rayon vaisselle s'agrandit et propose des pièces exceptionnelles : "On a tout lavé, tout briqué, tout sorti des cartons" explique Suzanne, la bénévole en charge du rayon. "Et on a encore plein de choses à sortir". Car les réserves sont pleines. Les objets qui ne trouvent pas preneur finissent, après plusieurs mois, dans le circuit de recyclage de l'association.