Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La Fondation Break Poverty distribue des ordinateurs aux enfants démunis qui suivent la classe à la maison

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La fondation a reçu une subvention exceptionnelle de 125.000 euros pour son projet de distribution d'ordinateurs, permettant aux enfants de suivre la classe à distance. "Le travail reste immense", alerte Valérie Daher, la directrice générale, sur France Bleu Paris ce mercredi 27 mai.

Depuis le mois d'avril, la Fondation Break Poverty a distribué 16 000 ordinateurs aux enfants qui n'en avaient pas pour faire classe à la maison
Depuis le mois d'avril, la Fondation Break Poverty a distribué 16 000 ordinateurs aux enfants qui n'en avaient pas pour faire classe à la maison - Break Poverty Foundation

La crise du coronavirus suscite un élan de solidarité indéniable. Dans tous les secteurs, et avec tous les moyens, les projets se sont multipliés pour traverser l'épidémie. Des initiatives mises à l'honneur par les Grands Prix des Fondations de l'Institut de France, pour cette année 2020. 

Les jurys ont notamment désigné la Fondation Break Poverty, qui lutte contre l'extrême pauvreté, pour son projet d'aide à l'éducation à distance. L'organisation a reçu une subvention de 125.000 euros. Depuis le mois d'avril, elle a distribué plus de 16.000 ordinateurs à des familles modestes, dont 5.200 en Île-de-France.

Des jeunes qui vivent sous le seuil de pauvreté

Des ordinateurs ont été "distribués à des jeunes défavorisés qui ont entre 10 et 18 ans", indique Valérie Daher, directrice générale de la Fondation Break Poverty, invitée de France Bleu Paris ce mercredi 27 mai 2020. 

"Ils vivent, pour la grande majorité, sous le seuil de pauvreté et sont suivis par l'Aide sociale à l'enfance, ou par des associations." Une partie des ordinateurs sont des dons d'entreprises, mais la plupart sont achetés par la fondation auprès de reconditionneurs.

La Fondation Break Poverty achète les ordinateurs chez des reconditionneurs et les livre partout en France aux familles modestes
La Fondation Break Poverty achète les ordinateurs chez des reconditionneurs et les livre partout en France aux familles modestes - Fondation Break Poverty

Les appareils sont ensuite livrés avec une carte SIM et un abonnement 4G. L'organisation est en relation avec Emmaüs Connect et d'autres associations pour apprendre aux familles à prendre en main les ordinateurs.

"On est loin d'avoir répondu à toutes les demandes"

En six semaines, l'opération a pris de l'ampleur face à son succès. "On reçoit un grand nombre de messages d'enfants, de parents et de professeurs qui expriment leur satisfaction, se félicite Valérie Daher. Mais on est loin d'avoir répondu à toutes les demandes.

La directrice générale de l'organisation ne crie pas victoire. "On est toujours préoccupés pour ceux qui sont en décrochage scolaire." D'autant que les vacances d'été arrivent. "La période de confinement a signifié une rupture brutale avec l'école, le travail reste immense.

Appel aux dons

La Fondation Break Poverty lance un appel aux dons. "Pour équiper un jeune, il faut compter un budget de 250 euros, en comptant l'achat de l'ordinateur, la connexion Internet et l'accompagnement du jeune pour l'aider à prendre en main l'appareil."

Pour participer au projet, il suffit d'aller sur le site de la Fondation Break Poverty

Choix de la station

À venir dansDanssecondess