Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Fondation Frédéric Gaillanne recherche des familles d'accueil pour ses chiots qui viennent de naître

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

Cette fondation à l’Isle-sur-la-Sorgue est la seule école en Europe d’éducation de chiens guides destinés exclusivement aux enfants aveugles et malvoyants de 12 à 18 ans. Depuis 2008, plus de 95 chiens guides ont été offerts en France et en Europe. 

Les jeunes Bouviers Bernois sont des chiens adorables mais les familles d'accueil ont aussi la responsabilité de les éduquer
Les jeunes Bouviers Bernois sont des chiens adorables mais les familles d'accueil ont aussi la responsabilité de les éduquer - Fondation Frédéric Gaillanne

À la Fondation Gaillanne de l'Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse), deux chiennes ont mis bas avec treize petits chiots pour l'une, un record, et cinq pour l'autre. Des bouviers bernois labradors ou Saint-Pierre qui sont à accueillir jusqu'à ce qu'ils aient atteint un et deux ans. Les familles ont un rôle essentiel dans l'éducation du chien-guide qui est "un véritable vecteur d'autonomie, de liberté et de socialisation pour son futur maître" explique la Fondation. 

De deux mois à un an, le chiot est placé en famille d'accueil pour l'aider à se préparer à devenir chien-guide. La famille d’accueil devra donc lui apprendre les rudiments liés à la vie quotidienne : propreté, réponse à son nom, premiers ordres d’obéissance (assis, couché, viens …) mais aussi "le familiariser avec tous les environnements auxquels il pourra être confronté lorsqu’il sera avec son maître : lieux publics, centres commerciaux, transports en commun, milieux urbains..."

Un suivi et accompagnement du chien tout au long de ses deux premières années 

Des cours d’éducation sont organisés deux fois par mois à la fondation pour accompagner la famille d’accueil dans la progression du chiot. "Ce temps partagé, explique la Fondation,  permet aussi de faire un point général sur sa santé, son obéissance, les difficultés rencontrées ou les progrès dont il a fait preuve. Tout est pris en charge par la fondation : nourriture, gilet d’identification, harnais, collier, laisse. La deuxième année, il entrera en éducation à l’école, du lundi au vendredi, et retournera dans sa famille d’accueil le week-end pour un repos bien mérité ou à l’occasion de certaines périodes de vacances ."

Quelques recommandations seront à observer : ne pas laisser le chiot seul plus de quatre heures par jour, lui proposer un espace extérieur clôturé, ne pas lui donner les restes à table, ne pas le faire coucher sur un lit ou un divan, le brosser régulièrement. La première démarche pour devenir famille d'accueil est donc de remplir le formulaire en ligne sur le site : www.fondationfg.org

Choix de la station

À venir dansDanssecondess