Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La France et l'Andorre signent un accord pour améliorer la lutte contre le trafic de cigarettes en Occitanie

A l'occasion d'une visite en Andorre, le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin a signé une lettre d'intention avec la Principauté prévoyant de renforcer la coopération contre les trafics de cigarettes. Mais l'Andorre ne veut pas toucher pour le moment à sa fiscalité sur le tabac.

Gérald Darmanin lors de la conférence de presse commune avec le chef du gouvernement andorran Antoni Marti
Gérald Darmanin lors de la conférence de presse commune avec le chef du gouvernement andorran Antoni Marti © Radio France - Sébastien Berriot

Avec l'augmentation du prix des cigarettes en France, les fumeurs sont de plus en plus nombreux à venir s'approvisionner dans la Principauté d'Andorre.  Une évolution suivie d'un très mauvais oeil par les buralistes de toute l'Occitanie  qui voient fuir leurs clients vers l'Andorre. C'est dans ce contexte que le ministre des Comptes publics (en charge notamment des douanes) Gérald Darmanin s'est rendu ce vendredi dans la Principauté pour demander aux Andorrans  de faire davantage d'efforts sur la question du tabac. 

Ce que souhaiteraient la France et l'Union européenne, c'est que le gouvernement andorran décide de modifier et d'augmenter sa fiscalité sur le tabac, afin de réduire le différentiel de prix  sur les paquets de cigarette. Mais lors de la conférence de presse commune avec Gérald Darmanin, le chef du gouvernement andorran Antoni Marti a rejeté cette option, en insistant sur le principe de souveraineté fiscale  qui s'applique à l'Andorre comme à tous les autres pays de l'Union européenne.  La vente du tabac représente aujourd'hui 25% des ressources budgétaires de la Principauté et les Andorrans ne souhaitent pas pour le moment toucher à cette fiscalité. Une augmentation des taxes sur le paquet de cigarettes pourrait en effet faire fuir les nombreux visiteurs français et espagnols qui viennent en Andorre pour acheter leur tabac et le pays perdrait ainsi une ressource précieuse.

En revanche le gouvernement Andorran s'est dit prêt à faire des efforts pour lutter contre les trafics de cigarettes qui alimentent aujourd'hui les marchés parallèles en Occitanie. Chaque année, des bandes criminelles organisées font sortir clandestinement d'Andorre des quantités impressionnantes de tabac  que l'on retrouve ensuite en vente à Toulouse ou encore à Perpignan.

C'est donc pour lutter contre ce phénomène que Gérald Darmanin a  signé avec le ministre andorran des finances Jordi Cinca un accord prévoyant un accroissement de la coopération. L'Andorre, souvent accusée de freiner la lutte contre les trafics pour des raisons économiques, accepte la mise en place à partir du 1er avril de patrouilles communes de douaniers des deux côtés de la frontière. La Principauté s'engage également à fournir du renseignement aux enquêteurs français qui travaillent sur ces trafics. Des drones seront aussi autorisés pour surveiller les contrebandiers qui franchissent la frontière en empruntant des chemins de montagne.

Le ministre andorran des finances Jordi Cinca  a expliqué que cet accord venait traduire "une fois de plus, la volonté de transparence de la Principauté" qui négocie en ce moment un accord d'association avec l'Union Européenne.

Le ministre Gérald Darmanin  lui s'est félicité de la signature de cette lettre d'intention qui va permettre une lutte plus efficace contre les trafics.  Accompagné par le président de la confédération des buralistes de France, le ministre a pu constater lui même le prix des cigarettes pratiqué en Andorre (pas plus de 3 euros le paquet) en se rendant dans un supermarché du Pas-de-la-Case (ville frontalière avec la France). Gérald Darmanin a annoncé un renforcement des contrôles sur les particuliers qui viennent acheter leur tabac dans la Principauté. Les douaniers ont désormais la consigne de verbaliser davantage lorsque la consommateur dépasse les franchises autorisées.

Le ministre des Comptes publics a estimé "que les douanes faisaient  aujourd'hui un excellent travail sur la drogue, mais pas forcément assez sur le tabac qui doit devenir désormais une priorité". Il a également demandé une meilleure implication des services de police et de gendarmerie dans la lutte contre la contrebande de tabac.

Le reportage en Andorre de Sébastien Berriot

Le ministre Gérald Darmanin

Réunion de travail entre les deux délégations dans les locaux du gouvernement andorran à Andorre-la-vieille - Radio France
Réunion de travail entre les deux délégations dans les locaux du gouvernement andorran à Andorre-la-vieille © Radio France - Sébastien Berriot
Le ministre Gérald Darmanin au poste frontière franco-andorran de Porta (Pyrénées-orientales) - Radio France
Le ministre Gérald Darmanin au poste frontière franco-andorran de Porta (Pyrénées-orientales) © Radio France - Sébastien Berriot
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu