Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le projet Center Parcs à Roybon

La Frapna lance un appel aux dons pour financer ses recours contre le Center Parcs

-
Par , France Bleu Isère
Manuel

C’est un appel aux dons un peu particulier. La Frapna en Rhône-Alpes s'en remet aux citoyens pour financer ses recours contre le Center Parcs de Roybon dans les Chambarans.

L'opposition au Center Parcs est visible jusqu'aux abords du village de Roybon.
L'opposition au Center Parcs est visible jusqu'aux abords du village de Roybon. © Radio France - Xavier Demagny

L'association de défense de l'environnement a besoin de fonds. La Frapna en Rhône Alpes lance un appel aux dons un peu particulier. Pas pour mener ses actions habituelles, puisqu’il s'agit de soutenir ses procédures judiciaires et tout particulièrement contre le projet vivement remis en cause de Center Parcs de Roybon dans les Chambarrans en Isère. Parce que les avocats, les procédures, tout cela coute très cher. « Il est logique et normal qu’une association comme nous, qui n’est pas riche, ai besoin de l’aide de citoyens pour pouvoir* nous aider et être a quasi égalité avec les avocats de Center Parcs**  * » assume Francis Meneu, trésorier isérois et vice président de l’association en Rhone Alpes.

Appel dons Frapna / PIF

De leur côté, les partisans du projets trouvent cet appel risible. « *Ça montre le peu d’argument qu’ils ont. Ils vont payer des gens pour chercher la petite bête et faire capoter le projet *  » affirme Danielle Gaillard, favorable au Center Parcs et membre de l’association Vivre en Chambarrans.

Appel dons Frapna / PAF

La Frapna lance son appel via la plateforme participative « Citizencase ». Ils ont besoin d’argent car quoi qu'il en soit, les pros ou les contres feront appel des décisions à venir ; il faudra donc continuer à financer le combat contre l'implantation du village vacances. Francis Meneu de la Frapna justifie également cette collecte par le fait que l’association a besoin de fonds propres pour financer ses actions en justice et ne peut pas utiliser les subventions qu’elle reçoit des collectivités.

"Si jamais Center Parcs ne se fait pas, Roybon va devenir un village à raser !"

Les habitants attendent avec impatience une décision sur le projet. « Les Roybonnais sont à une écrasante majorité pour  » assure Danielle Gaillard. Tout le monde attends les premières décisions et notamment le jugement sur le fond du Tribunal administratif de Grenoble après la décision en référé au titre de la loi sur l’eau et donc le blocage des travaux depuis décembre 2014. De l'autre côté, symbole de l'opposition toujours dûre à ce projet, les soutiens aux zadistes et les "contre" se rassemblent ce samedi à 11 heures à Grenoble.

À lire aussi

Le site de la Frapna

Citizencase, plateforme de l'appel au don de la Frapna

Vivre en Chambarrans, association favorable au Center Parcs

Roybon, les travaux du Center Parcs suspendus

Pierre & Vacances se pourvoit en cassation et va poursuivre le défrichement sur le site de Center Parcs à Roybon

→ DOSSIER - Le projet Center Parcs à Roybon

Choix de la station

À venir dansDanssecondess