Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

La fréquentation est au rendez-vous sur les pistes cyclables temporaires de Metz

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La tendance post-confinement, c'est de se mettre au vélo. Metz Métropole a mis en place de nouvelles pistes cyclables temporaires. Un peu plus d'un mois après son installation, l'une des plus longues, sur les boulevards Pontiffroy et Paixhans, compte déjà 500 utilisateurs quotidiens.

Une voie sur deux réservée aux vélos et trottinettes sur le boulevard Paixhans, à Metz, depuis le déconfinement.
Une voie sur deux réservée aux vélos et trottinettes sur le boulevard Paixhans, à Metz, depuis le déconfinement. © Radio France - Marc Bertrand

Des marquages jaunes au sol, et des plots orange ferment une voie de circulation sur deux aux voitures, sur le pont des grilles, au nord de Metz. Eric, planté sur sa trottinette électrique, passe à vive allure devant les voitures en accordéon, qui buttent sur chaque feu rouge : "Avant, je prenais le Mettis pour aller au travail, mais c'est vrai qu'avec le virus, j'ai préféré me mettre à la trottinette", explique le jeune actif, qui arrive de Plantière-Queuleu. 

La nouvelle piste cyclable temporaire, l'une des plus longues de Metz avec presque un kilomètre et demi le long du boulevard Pontiffroy et Paixhans, y est pour quelque chose. "Je vois de plus en plus de monde en vélo sur le boulevard", confirme Marion, une employée de 27 ans, une cycliste "ancienne" du boulevard. "Avant je roulais sur le trottoir, parce que c'est vraiment dangereux avec les voitures ici", explique-t-elle, ravie de la nouvelle installation. 

500 vélos par jour sur la piste du pont des grilles

En tout, 500 personnes passent en vélo ou en trottinette quotidiennement par cette nouvelle piste cyclable, mise en place à partir du déconfinement le 11 mai. Quatre autres tronçons ont été mis en place, notamment rue de Verdun à Sainte-Thérèse, rue Jules Lagneau au Sablon, et sur un petit tronçon de 150 mètres avenue Foch. 

"On a une reprise qui est plus forte pour les mobilités douces que pour les voitures", confirme Maxime Le Corre, chef du service des mobilités nouvelles à Metz Métropole, qui opère le comptage du trafic grâce aux caméras de vidéosurveillance de la voie publique : "Et ce n'est que le début, parce qu'il faut encore laisser le temps aux cyclistes de s'approprier les nouvelles pistes cyclables". Sur plusieurs pistes cyclables déjà existantes, comme le pont des morts ou la rue de Verdun, il évoque un nombre de cyclistes supérieur de 20% à 40% par rapport au mois de juin de l'an dernier. 

"Pas de blocage excessif" pour le trafic auto

Selon le représentant de Metz Métropole, le trafic automobile s'écoule de façon fluide. "On est revenu à environ 90% du trafic habituel du mois de juin", affirme Maxime Le Corre. "Dire que les pistes n'impactent pas les temps de parcours pour les voitures, ce serait faux. En revanche, elles ne créent pas de blocage excessif qui pourrait être dangereux pour la sécurité".

Reste à savoir si les pistes cyclables temporaires vont rester. "Je préfère le terme expérimental", remarque Maxime Le Corre : un comité de pilotage doit évaluer leur succès ou non, composé de la mairie de Metz, de la métropole, du réseau Le MET et de l'association d'usagers cyclistes Metz à vélo. Mais leur avenir dépendra surtout du résultat du second tour de l'élection municipale à Metz le 28 juin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu