Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La fronde anti-Linky gagne du terrain dans le Gard

mercredi 13 juin 2018 à 19:56 Par Leila Mechaouri, France Bleu Gard Lozère

Les anti-Linky s'organisent partout en France, y compris dans le Gard. Exemple à Sommières.

La pose d'un compteur Linky (photo d'illustration).
La pose d'un compteur Linky (photo d'illustration). © Maxppp - Julio Pelaez

Sommières, France

Cela fait plusieurs mois que Sylvie Royo se bat pour stopper la progression des compteurs Linky à Sommières, à la frontière du Gard et de l'Hérault. "On voudrait informer les gens des risques, qu'ils soient conscients qu'on leur impose cette installation et qu'on leur facture", explique la conseillère municipale.

Fin mai, le conseil municipal a adopté une délibération pour suspendre leur installation chez toute personne qui manifeste son opposition.

"On peut s'opposer à l'installation d'un compteur Linky, même s'il se trouve dans la rue." - Sylvie Royo, élue à Sommières

C'est justement le problème rencontré par Robert Daumas, autre conseiller municipal. À défaut de pouvoir poser une grille sur son compteur actuel, il a envoyé un courrier à Enedis pour dire non à Linky. Il en a collé une copie sur son compteur. "Si tout le monde se mobilise, je pense qu'on peut faire quelque chose", espère le retraité. 

"C'est un rapport de force." - Robert Daumas, élu à Sommières

Les arguments anti-Linky

D'abord, à cause des ondes électromagnétiques, les compteurs Linky seraient potentiellement dangereux pour la santé. Autre argument des opposants, ils coûteront plus cher aux usagers. 

Enfin et surtout, ces petits boîtiers verts sauront tout sur votre consommation électrique. Vraiment tout. A quoi serviront ces données ? C'est la question que se pose Jocelyne Avellanéda, qui refuse l'installation de son compteur Linky. 

"Ça ne me dérange pas qu'on sache à quelle heure je me lave ou je regarde la télé. Ce qui m'embête c'est qu'on vende ces informations à des sociétés commerciales qui m'appelleront pour un lave-vaisselle ou autre chose." - Jocelyne Avellanéda, retraitée

À Sommières, une centaine d'opposants se sont manifestés auprès du collectif Stop-Linky