Société

La fronde des députés PS de Gironde contre le plan cancer

Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde vendredi 28 février 2014 à 10:28

Florent Boudié, député du Libournais.
Florent Boudié, député du Libournais. © Radio France

Ils viennent de publier dans un communiqué leurs inquiétudes concernant le nouveau plan cancer de François Hollande qui prévoit d'encadrer encore plus la publicité sur internet. Mesure qui serait une catastrophe pour la filière viticole en Gironde selon Florent Boudié, l'un des sept députés signataires.

Selon le député PS de la 10e circonscription, il faut distinguer les alcools forts – mis en cause dans les cas de cancer et d'alcoolosation massive des jeunes – et le vin qui selon lui, quand il est consommé avec modération, ne représente pas de danger pour la santé. Florent Boudié avance aussi l'argument économique estimant qu'on ne peut casser une filière économique qui est l'un des principaux secteurs français à l'exportation.

Florent Boudié : "Le vin n'est pas un alcool comme les autres."

Une position qui énerve fortement certains professionnels de santé et les association de lutte contre le cancer, qui rapelle que l'alcool reste la deuxième cause de cancer en France derrière le tabac.

"Aucun travail scientifique ne permet de distinguer le vin des autres alcools." — Serge Karsenty, président d'Alliance Prévention Alcool

Les associations dénoncent cette initiative des députés girondins