Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

La fronde pour demander la réouverture des plages s'organise en Bretagne

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

La colère gronde en Bretagne. Les habitants du littoral ne comprennent pas le refus du gouvernement d'ouvrir les plages au moment du déconfinement, le 11 mai. La révolte s'organise entre appels à la désobéissance civile et interpellation des élus locaux.

Les Bretons font entendre leur colère sur les réseaux sociaux.
Les Bretons font entendre leur colère sur les réseaux sociaux. © Radio France - Annaïg Haute

#Rendeznouslamer : le mot d'ordre fleuri sur les réseaux sociaux, qui organisent la mobilisation, pour autoriser l'accès au littoral à la fin du confinement, ce 11 mai. Alors que le gouvernement a réaffirmé ce mardi que les plages resteraient fermées au moins jusqu'à début juin, les Bretons laissent éclater leur colère. 

Le mouvement de contestation monte sur les réseaux sociaux, où l'on voit apparaître des collectifs qui rassemblent de plus en plus de personnes, comme "De la terre à la mer" sur Facebook qui est déjà suivi par plus de 12.000 personnes, ou encore la page #rendeznouslamer.

Désobéissance civile

On voit également se multiplier les appels aux rassemblement sur les plages le 11 mai, des invitations à mettre en place des chaînes humaines avec deux mètres entre chaque participants, ou encore des appels à braver l'interdiction et à aller pêcher.

Un appel à inonder les élus locaux de messages

Certains envisagent une autre forme d'action, en mobilisant les élus locaux. C'est le cas de la Beg Meil Paddle Cup, très active depuis le début du confinement sur la question de l'accès au littoral, avec le concept de "Plage dynamique". L'association propose cette fois "d'inonder vos mairies de mails, courriers et appels sur la réouverture du littoral  dès le 11 mai", elle tient un courrier type à la disposition de ceux qui veulent se joindre à cette action.

Le gouvernement redoute un afflux massif sur les plages en cas de réouverture, notamment avec les ponts du mois de mai, mais les habitants du littoral ne comprennent pas cette interdiction, et comptent visiblement se faire entendre...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu