Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La fusion des régions au menu de Malvy et Alary à Collioure

Les présidents des régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon se sont retrouvés pour déjeuner ce lundi midi, dans un restaurant de Collioure. Avec un menu très politique : la fusion des deux régions, actée pour début 2016.

Damien Alary et Martin Malvy à Collioure
Damien Alary et Martin Malvy à Collioure © Radio France

Manuel

Les journalistes ont été prévenus au dernier moment pour cette rencontre, d'abord présentée comme privée. Mais Damien Alary et Martin Malvy, les deux présidents socialistes de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, ont tenu à afficher publiquement leur entente, alors que les deux régions se marieront le 1er janvier 2016 . Ils se sont retrouvés pour l'occasion au restaurant "Le Neptune ", un des meilleurs de Collioure, face à la fameuse église de la cité catalane.

Les deux hommes, accompagnés de leurs épouses, ont balayé pendant les deux heures du repas "amical et festif" nombre de questions relatives à la fusion des deux territoires. Le nom de la future région tout d'abord : les deux présidents n'excluent pas de consulter la population pour en décider. On sait que le sujet est hautement épineux : début octobre, les Catalans se sont fâchés tout rouge quand l'appellation "Languedoc" a été évoquée par les maires de Toulouse, Montpellier, et Narbonne.

Rien n'a été décidé formellement autour de la table ce lundi à Collioure. Les deux élus avancent avec prudence, et se gardent bien d'être définitif sur tel ou tel dossier.

Le chantier ne fait que commencer

Il reste pourtant beaucoup de choses à déterminer. Quelle sera la capitale de la future région : Toulouse, ou Montpellier ? Rien n'est tranché, du moins officiellement. Quant à l'Hôtel de Région "dépossédé", que va-t-il devenir ? Les deux élus prônent un "partage des compétences " pour que les deux bâtiments continuent de vivre.

« Je n’ai pas peur d’être indexé ou mangé. La fusion demandera du temps » Damien Alary

« Personne ne va dominer l’autre ! » Martin Malvy

Enfin, il y a la tactique politique au sein du PS : qui sera le bon cheval au sein du parti, pour prétendre diriger ce nouveau territoire . Tous deux socialistes, Martin Malvy et Damien Alary auront certainement évoqué la question du candidat PS aux prochaines élections régionales, prévues fin 2015. Pour l'instant, seul un candidat à la présidence s'est officiellement déclaré : Louis Aliot, du Front National.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu