Société

La galère d'un jeune couple qui veut s'installer à Saint-Donat, dans le Sancy

Par Fany Boucaud et France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Pays d'Auvergne mardi 8 août 2017 à 19:08

Victor et Emilie ont commencé les travaux de leur maison en 2013.
Victor et Emilie ont commencé les travaux de leur maison en 2013. - Antoine Miailhes

En 2012, Emilie et Victor ont obtenu un permis pour construire leur maison sur un terrain de la commune de Saint-Donat, dans le Puy-de-Dôme. En janvier 2017, les travaux ont du être stoppés, car le voisin, qui occupe une résidence secondaire, ne veut voir aucune maison à côté de sa propriété.

Dans la maison d'Emilie et Victor il n'y a pour l'instant que des outils et des planches de bois qui sont abrités. Les travaux sont au point mort. La maison va-t-elle pouvoir les accueillir avec leur premier enfant qui va naître en septembre prochain? C'est la question qui hante la jeune femme de 28 ans."On est dégoûtés, on se retrouve dans une impasse. On ne sait même pas si on pourra terminer notre projet. Financièrement c'est en plus très compliqué à vivre."

La maison du jeune couple, en construction - Aucun(e)
La maison du jeune couple, en construction - DR

C'est la maison de notre vie, on veut y fonder une famille" Emilie, la propriétaire

En 2012 ces deux natifs du coin s’enthousiasmaient à l'idée de construire leur maison après avoir acheté un terrain, mais le rêve a rapidement tourné au cauchemar. La raison, leur voisin. Un Francilien d'une soixantaine d'année qui occupe une résidence secondaire. Pour lui, hors de question de voir une maison se construire à côté de la sienne. Deux arbres et deux cents mètres séparent pourtant les deux terrains.

Un projet personnel et professionnel

Après avoir perdu son procès, le voisin obtient gain de cause auprès du tribunal administratif de Lyon qui exige l'arrêt des travaux dès janvier 2017. Le projet personnel de Victor, artisan électricien tombe à l'eau, son projet professionnel aussi. "Je devais faire installer mon atelier juste à côté de la maison, dans un petit garage. Cela aurait pu être une très bonne chose pour la commune, qui sait, à terme, cela aurait peut-être ramené de l'emploi."

Soutien de la mairie

En attendant que la situation d'Emilie et Victor se débloque et soit examinée par le Conseil d'Etat, la mairie leur loue un petit appartement. Pour le maire de Saint-Donat, François Marion, l'installation du jeune couple est très important pour l'avenir de la commune. Une commune de moins de 250 habitants qui ne compte qu'un camping, une épicerie et un hôtel restaurant. "Un artisan qui s'installe chez nous c'est très intéressant. On va pouvoir bénéficier de ses services et ça va apporter un peu de fiscalité. Ici un emploi ça compte! C'est une opération qui ne peut être qu'intéressante pour la commune, mais aussi pour ces jeunes qui sont d'ici et qui veulent vivre ici."

Les travaux ont du s'arrêter en janvier 2017 - Aucun(e)
Les travaux ont du s'arrêter en janvier 2017 - Miailhes Antoine

Avec une population qui ne cesse de diminuer au fur et à mesure des années, François Marion a peur de voir les services publics (bus et école maternelle) déserter sa commune.