Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La galère de camping-caristes charentais-maritimes (toujours) confinés au Maroc

-
Par , France Bleu La Rochelle

Plusieurs couples originaires de Charente-Maritime sont bloqués au Maroc depuis plus de deux mois. Certains ont pu monter à bord d'un bateau ce mardi. D'autres sont toujours confinés dans des campings.

Des vacanciers originaires de Charente-Maritime coincés au Maroc en raison de l'épidémie de coronavirus.
Des vacanciers originaires de Charente-Maritime coincés au Maroc en raison de l'épidémie de coronavirus. © Radio France - Gérard Fetilleux

"On dit merci au Maroc, qui s'est très bien occupé de nous, par contre on ne dit pas merci à la France !" Suzanne ne décolère pas. Partie au Maroc avec son époux il y a plus de deux mois pour les vacances, elle est depuis confinée dans le pays. Nous l'avions contactée à la fin du mois de mars. Depuis, la situation a évolué. 

Suzanne et Gérard ont vécu un tas de péripéties : réservation de billets pour un bateau qui, finalement, a été annulé. Une nouvelle réservation, à un prix exorbitant. "Une véritable arnaque", déplore Gérard. "Pendant tout ce temps, l'ambassade et le consulat étaient aux abonnés absents", s'agace Suzanne.

Mais ça y est, après plus de huit semaines de galère, leur mésaventure touche à sa fin. Ils vont enfin pouvoir rentrer chez eux à Cravans, près de Gémozac.

"Cinq mille camping-cars sont toujours bloqués"

Le couple a réussi à monter à bord d’un bateau ce mardi en début d'après-midi. Quarante-neuf heure de trajet les attendent, direction Sète, dans l'Hérault, avant de prendre la route jusqu'en Charente-Maritime.

Ils ont pu bénéficier d'un des deux bateaux mis à disposition par une compagnie italienne. "Mais ça ne suffira pas !", s'exclame la retraitée. Elle assure que cinq mille camping-cars sont toujours bloqués au Maroc. Et autant de Français qui veulent rentrer chez eux et pour lesquels cette situation devient pesante.

Il commence à faire très chaud au Maroc, plus de 40°C. Du coup, des tas de bestioles sortent, des scorpions, des serpents. Dans notre camping, il y avait même un cobra près des sanitaires !

Plusieurs couples de Charentais-Maritimes sont bloqués dans ce camping marocain depuis plus de deux mois.
Plusieurs couples de Charentais-Maritimes sont bloqués dans ce camping marocain depuis plus de deux mois. - Gerard Fetilleux

Le couple a le sentiment d'avoir été "abandonné par la France". Un sentiment que partage Catherine, elle aussi bloquée au Maroc avec son époux depuis plusieurs mois. Mais eux n'ont pas eu la chance de monter à bord du bateau ce mardi. Ils sont toujours coincés dans leur camping de Tazzarine, dans le sud du pays. Catherine n'en peut plus, elle craque.

On est dans le flou complet. Personne ne nous donne d'informations. Et nous, on est très stressés. On n'est vraiment pas bien. Vivement que tout ça se termine.

La retraitée et son époux espèrent monter dans un bateau le 24 mai, mais ils sont peu optimistes. D’après les rumeurs qui circulent dans le camping, ce trajet devrait être annulé et reporté au mois de juin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu