Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La garde républicaine équestre en renfort au lac du Salagou

-
Par , France Bleu Hérault

Pour la troisième année consécutive, la garde républicaine vient en renfort au lac du Salagou près de Montpellier. Ce peloton équestre est là pour sensibiliser mais aussi réprimer principalement les campeurs et les barbecues sauvages.

La Garde républicaine accompagnée de la patrouille du Grand Site Salagou
La Garde républicaine accompagnée de la patrouille du Grand Site Salagou © Radio France - Hugo Charles

Quelque 400.000 visiteurs  se pressent chaque année autour du lac du Salagou, à 45 minutes au nord-ouest de Montpellier. Autant de monde qui mérite un rappel permanent des bons gestes à adopter en milieu naturel. Cet été la garde républicaine a rejoint le site pour y faire de la prévention... à cheval ! Un peloton de six cavaliers qui se relaient deux fois par jour sept jours sur sept et mènent "une prévention ludique". 

Le maréchal Pierre-Antoine Dufour explique cette démarche : "À cheval, on peut parcourir une plus grande distance. On a une meilleure visibilité puisqu'on est à trois mètres de hauteur environ, on peut voir beaucoup plus loin, au-dessus des murs et des buissons par exemple". 

"La population est relativement contente de nous voir. Ils sont surpris de voir des gendarmes à cheval et ils viennent naturellement vers nous pour discuter."

Avec une majorité d'intervention placée sous le signe de la prévention, les gendarmes sévissent pour les cas les plus dangereux.

"On porte une attention particulière aux feux sauvages. Il y a de gros souci de départs de feu aux alentours du lac. C'est dangereux, on est intransigeant" explique le maréchal. L'année dernière, 32 feux de berges ont été repérés durant l'été. L'infraction est sanctionnée par une amende de 135 euros.

La garde républicaine reste sur site du 20 juillet au 31 août.

La Garde républicaine au lac du Salagou... en cheval !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess