Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Garde républicaine une fois de plus en Champagne pour surveiller les vendanges

mercredi 5 septembre 2018 à 10:59 Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne

Arrivée seulement lundi 3 septembre, la Garde républicaine assure tout de même une semaine de mission dans les vignes de Champagne pour surveiller les vendanges. Des renforts attendus chaque année par la gendarmerie dans la Marne. Attendus et appréciés.

La mission de la Garde républicaine en Champagne va durer jusqu'à dimanche.
La mission de la Garde républicaine en Champagne va durer jusqu'à dimanche. © Radio France - Sophie Constanzer

Épernay, France

Dernière ligne droite pour les vendanges en Champagne, très précoces cette année, et depuis lundi 3 septembre elles sont sous surveillance de la Garde républicaine. 12 chevaux et 12 cavaliers sont mobilisés depuis lundi, dans le pays d'Epernay, pour surveiller les vignes jusqu'à la fin des vendanges. Des vendanges qui sont déjà terminées dans certains secteurs, et qui touchent à leur fin dans le secteur d'Epernay, donc la mission a été réduite à une semaine. 

Rencontre avec la Garde républicaine : "Rhum raisin est très gourmand, et il passe partout".

Une patrouille dure en moyenne 3 heures dans les vignes.  - Radio France
Une patrouille dure en moyenne 3 heures dans les vignes. © Radio France - Sophie Constanzer

La Garde républicaine présente pendant les vendanges depuis 10 ans

La Garde républicaine arrive tard cette année, mais elle est toujours très attendue chaque année. "Très attendue ! Je vois dans le village, les habitants me demandent quand est-ce qu'ils reviennent, il y a des enfants qui viennent voir à l'écurie, et mes collègues maires me disent : tu nous envoies la Garde républicaine!", souligne Gérard Butin, maire de Chavot-Courcourt. 6 chevaux de la Garde sont hébergés dans l'écurie du maire de Chavot-Courcourt, depuis 10 ans maintenant. Et ce sont des renforts qui s'intègrent dans un dispositif global pour lutter contre la délinquance pendant les vendanges. La cheffe d'escadron Bossart commande la Compagnie de gendarmerie d'Epernay. 

Une escouade de 6 chevaux stationne comme chaque année à Chavot-Courcourt.  - Radio France
Une escouade de 6 chevaux stationne comme chaque année à Chavot-Courcourt. © Radio France - Sophie Constanzer