Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La gendarmerie de Seine-et-Marne fait de la prévention à l'approche de Noël

-
Par , France Bleu Paris

Une opération de prévention routière a été organisée par plusieurs brigades de gendarmerie de Seine-et-Marne (77). Le but est de sensibiliser les automobilistes sur l'alcool au volant, notamment lors des soirs du 24 et 31 décembre.

Des gendarmes contrôlent des automobilistes sur un rond point de Fresnes-sur-Marne.
Des gendarmes contrôlent des automobilistes sur un rond point de Fresnes-sur-Marne. © Radio France - Mathieu MESSAGE

Le soir des réveillons du 24 et 31 décembre, les forces de l'ordres seront sur le pont pour veiller aux bonnes conduites des automobilistes de Seine-et-Marne. Une opération de gendarmerie s’est déroulée sur un rond-point de Fresnes-sur-Marne, le 23 décembre 2020, afin de rappeler aux usagers de la route qu'ils ne doivent pas conduire s'ils ont bu.

Qui dit réveillon de Noël, dit souvent Champagne ou autres apéritifs...  Sauf qu'après, il faut généralement prendre le volant !  Et pour rentrer en sécurité, mieux vaut consommer avec modération.  Les gendarmes de Seine-et-Marne ont distribué des éthylotests et des flyers informatifs afin d'inciter les automobilistes à adopter les bons réflexes pour passer des fêtes de fin d'années en toute sécurité.

Un dispositif important 

Un important dispositif sera mis en place lors deux deux réveillons (100 000 forces de l'ordre mobilisés sur le territoire). 

À Fresnes-sur Marne, pas de contrôle punitif, mais plutôt un dialogue amical, comme l'explique Aurélie Nauwelaers, cheffe du bureau politique sécurité routière à la préfecture de Seine-Et Marne :

"Les conducteurs rencontrés jusqu'à présent sont contents de notre action, et surtout de pouvoir échanger avec nous sur les risques au volant. Aujourd'hui, les trois facteurs principaux d'accidents en Seine-et-Marne sont la _vitesse, les stupéfiants, et évidemment l'alcool_."

Le capitaine Christophe Dufour propose des éthylostests à des automobilistes.
Le capitaine Christophe Dufour propose des éthylostests à des automobilistes. © Radio France - Mathieu MESSAGE

Si l'ambiance est bonne, certains automobilistes s'avèrent parfois un peu surpris par la démarche. Quelques personnes soufflent dans l’éthylotest, de la documentation ou des jeux (7 familles, 1 000 bornes) sont distribués. Le tout, c'est que le message passe, et pour le Capitaine Christophe Dufour, les gens ont le droit de célébrer mais ne doivent pas de se mettre en danger : 

"On vit actuellement une période difficile, ce n'est donc pas le moment de relâcher notre vigilance. Il faut absolument faire attention, et notre mission c'est éviter qu'il y ait des drames en cette période de Noël."

Une opération annuelle renforcée

Cette opération de prévention est une sorte de classique à l'approche de Noël. Pourtant, selon le capitaine Laurent Flouriot, cette année 2020 souffre aussi de son contexte particulier :

"Nous intensifions les contrôles routiers parce que les flux augmentent avec les départs en vacances, la nuit tombe plus tôt, les routes sont froides, donc le risque est plus fort. Le réveillon de Noël est la seule nuit où il n'y aura pas de couvre-feu, donc nous serons d'autant plus vigilants et pédagogues pour inciter les gens à limiter leurs déplacements entre 20h et 6h, comme ce sera le cas pour la nuit du 31 décembre. Nous serons extrêmement présents les soirs qui précéderont ces deux réveillons afin que la population comprenne bien ces mesures, et sans créer un climat anxiogène." 

En Seine et Marne, 3 722 permis ont été suspendus entre janvier et novembre 2020, soit une augmentation de 13% par rapport 2019.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess