Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : L'environnement : un enjeu électoral 2017

La Gironde mène le combat contre le gaspillage alimentaire dans les collèges

samedi 18 février 2017 à 4:00 France Bleu Gironde

Le Conseil départemental de la Gironde veut diminuer de 30% le gaspillage alimentaire dans les cantines des collèges. Chaque année, il représente une perte financière de 7 millions d'euros. Des pratiques nouvelles sont encouragées pour les personnels et les élèves.

La cantine du collège Saint-André de Bordeaux
La cantine du collège Saint-André de Bordeaux © Radio France - Loick Guellec

Bordeaux, France

Chaque année le gaspillage alimentaire représente une perte financière de 7 millions d'euros pour le Conseil Départemental de la Gironde. Sur les 8 millions de repas servis sur une année dans les 105 collèges Girondins, 1.700.000 sont aussi jetés à la poubelle. Le président PS du département, Jean-Luc Gleyze, veut diminuer le gaspillage alimentaire de 30% dans un délai assez court. Par de la pédagogie, une meilleure gestion des commandes et des comportements de bon sens, la collectivité espère y arriver.

Des jeunes à la rescousse

Pour faire passer le message ce sont des jeunes qui ont été mobilisés par le Conseil départemental dans le cadre du service civique. Thomas, âgé de 18 ans, est l'un d'eux. Il se rend avec ses jeunes collègues dans les classes de collèges et propose des expériences simples pour faire comprendre le coût financier du gaspillage. De son côté, l'ADEME, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie, s'implique pleinement dans cette volonté en accompagnant financièrement les démarches allant dans ce sens à la fois dans les collèges mais aussi les écoles.

Des comportements nouveaux

Tout est en fait question d'éducation pour les élèves. Il s'agit d'arriver à leur faire comprendre qu'on évite de trop remplir son assiette et qu'il est préférable de revenir voir les cuisiniers si on a encore faim. Et puis il est inutile de faire un stock de pain et de jeter la moitié à la poubelle. Les circuits courts sont aussi une bonne réponse car par exemple il y a moins de pertes sur de la viande achetée en circuit court car les enfants l'apprécient mieux et la jettent moins.

Certains personnels de nos collèges sont déjà très investis et arrivent à convaincre leur collègues. C'est effectivement du temps mais c'est de la pédagogie. — Jean-Luc Gleyze président PS du Conseil départemental de la Gironde

  - Aucun(e)
-

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.