Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La grève des dentistes passe mal chez les patients en Touraine

mercredi 5 février 2014 à 8:15 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Depuis lundi, les dentistes sont en grève à l'appel du principal syndicat des dentistes qui dénonce le blocus des remboursements par l'assurance maladie pour les soins les plus courants. Un sujet qui a fait réagir l'association de "Défense des consommateurs de soins et de prothèses dentaires" de Joué-les-Tours.

De nombreux cabinets de dentistes seront fermés ce lundi à l'appel du principal syndicat de la profession
De nombreux cabinets de dentistes seront fermés ce lundi à l'appel du principal syndicat de la profession © MAXPPP

La grève des dentistes ne fait pas l'unanimité. Le mouvement a débuté lundi à l'appel du principal syndicat des dentistes, qui dénonce la longue stagnation du montant des remboursements par l'assurance maladie pour les soins les plus courants.Un sujet qui a fait réagir l'association de "Defense des consommateurs de soins et de prothèses dentaires" basée à Joué-les-Tours.

"Une profession qui n'est pas à plaindre et qui gagne en moyenne 100.000 euros par an"

L'association dénonce les devis qui vont du simple au double pour les prothèses. La profession n'est pas à plaindre selon l'association, avec un revenu annuel moyen de 100.000 euros.

Dentiste Pad

Son président Joël Dubois dénonce une profession plutôt bien lotie.

"Les dentistes ne sont pas à plaindre. 35% des patients ne se font pas soigner en raison du prix"