Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La grosse colère du maire de Porta sur le nouveau tracé de la frontière entre la France et l'Andorre

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu Occitanie

Conformément au traité signé en 2012, la nouvelle délimitation de la frontière entre la France et l'Andorre est désormais visible. Les bornes-frontière ont été posées cet été. Mis devant le fait accompli le maire de Porta (Pyrénées-Orientales) est furieux. Il va perdre des terres très riches en eau.

La nouvelle délimitation de la frontière entre la France et l'Andorre
La nouvelle délimitation de la frontière entre la France et l'Andorre - Mairie de Porta

Porta, France

Le maire de Porta dans les Pyrénées-Orientales est une nouvelle fois très en colère à propos du nouveau tracé de la frontière entre la France et la Principauté d'Andorre. C'est un différend qui dure depuis 7 ans, depuis que les deux pays ont décidé de fixer leurs frontières communes de manière précise. Malgré des siècles de bon voisinage, la France et l'Andorre n'avaient jusqu'ici jamais délimité leurs limites territoriales qui étaient basées sur la coutume (57 km au total limitrophes avec l'Ariège et  les Pyrénées-Orientales). En 2012, un traité international a été signé et il a abouti cet été à la pose de bornes-frontière dans le secteur du Pas-de-la-Case. En tant que commune limitrophe, Porta est directement concernée et pourtant le maire Marius Hugon a toujours été tenu à l'écart des discussions.

  - Aucun(e)
-

La source de l'Ariège sous contrôle andorran

C'est en lisant la presse régionale que l'élu a appris la pose des  nouvelles bornes. Il s'est aussitôt  rendu sur place. Avec la nouvelle délimitation, la petite commune de Cerdagne a perdu 25 hectares de terres : du domaine privé, qui était propriété de la municipalité qui est donc désormais passé sous souveraineté andorrane. A première vue, ces 25 hectares de roches  dans un secteur de très haute-montagne ne présentent pas un grand intérêt, mais c'est en réalité une surface très riche en eau que les andorrans voulaient obtenir pour alimenter le village du Pas-de-la Case. Avec la nouvelle frontière,  la commune de Porta a notamment perdu son accès à la source de l'Ariège. Même chose pour l'étang stratégique des Abellettes qui est passé pour moitié sous contrôle andorran. 

Je suis très en colère d'avoir appris la pose des bornes dans le journal. A la préfecture de Perpignan, on m'avait promis de m'inviter. C'était la moindre des choses pour savoir ce qu'étaient devenus mes terrains. Tout s'est fait en catimini. Et de toute façon nous avons été spoliés de nos terres communales. (maire de Porta)

Une cérémonie franco-andorrane est en principe prévue dans quelques jours pour inaugurer les nouvelles bornes-frontière, avant la visite d'Emmanuel Macron  en Andorre courant septembre.

L'étang des Abelletes désormais moitié français et moitié andorran - Aucun(e)
L'étang des Abelletes désormais moitié français et moitié andorran - Mairie de Porta

La maire de Porta Marius Hugon

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu