Société

La Grotte Chauvet, patrimoine mondial de l'Humanité, c'est pour cette semaine

Par Germain Treille, France Bleu Drôme-Ardèche mercredi 18 juin 2014 à 6:00

La grande scène de chasse de la grotte Chauvet-Pont d'Arc
La grande scène de chasse de la grotte Chauvet-Pont d'Arc © Radio France - Florence Beaudet

Le comité de l'Unesco, qui se réunit au Qatar, rendra son verdict vendredi ou samedi. Une délégation ardéchoise se rend à Doha pour défendre, une dernière fois, la candidature de la cavité découverte il y a 20 ans.

C'est la dernière étape pour ce dossier de classement qui a été évoqué tout de suite après la découverte de la grotte en 1994. Même le Premier ministre de l'époque, Édouard Balladur, en avait parlé. Mais le dossier a fini par atterrir dans un tiroir. Des années de sommeil. Et en 2007, la procédure a été relancée avec vigueur. Le comité de l'Unesco, l'instance suprême, est composé de représentants de 21 États nommés pour quatre ou six ans. Il examine les rapports d'expertise que l'institution internationale a commandés. Pour la session de cette année, il y a 39 biens culturels et naturels dont deux pour la France : la Grotte Chauvet et la Chaîne des Puys d'Auvergne. Seule la cavité ardéchoise a reçu un avis favorable pour l'inscription , le vote final confirme généralement les expertises.

Grotte Chauvet: le panneau des chevaux - Radio France
Grotte Chauvet: le panneau des chevaux © Radio France - Florence Beaudet
Un oral décisif

Chaque délégation a cinq minutes pour convaincre, pas une de plus. Pas de fioritures, l'essentiel. L'ambassadeur de France auprès de l'Unesco et Pascal Terrasse, l'un des principaux protagonistes du projet, vont s'exprimer. Cela dit, c'est surtout sur les épaules du député de l'Ardèche que repose le destin de la grotte.

François Hollande inaugurera l'espace de restitution

Une grotte que le public ne pourra jamais visiter alors il va mettre l'accent sur deux points. D'abord l'état de conservation et de préservation du bien, ce qui constitue une richesse inestimable. Ensuite la création de l'espace de restitution et le fait que les trésors de la caverne pourront donc être présentés au plus grand nombre rapidement dès le printemps prochain. L'inauguration de la réplique est prévue au mois d'avril 2015 et c'est le Président de la République, François Hollande, qui viendra inaugurer les lieux. Un engagement qu'il a formulé devant des élus du département.

L'Ardèche en fête

Sachez qu'il existe 38 sites classés Unesco dans notre pays, le Mont-St-Michel, la Cathédrale de Reims, le Pont du Gard entre autres. Et il n'y en a qu'un seul en Rhône-Alpes, c'est le Vieux Lyon. Si le comité de l'Unesco donne son feu vert, alors, pour fêter ça, des immenses banderoles seront aussitôt déployées sur tous les ponts qui enjambent le Rhône, les points d'entrée du département. On pourra y lire quelquechose dans l'esprit de l'évènement comme, par exemple,  "Vous êtes sur un territoire classé au patrimoine mondial de l'Humanité". Et le vendredi 27 juin au soir, la ville de Vallon Pont d'Arc organisera un son et lumière et un bal populaire.

Grotte Chauvet: l'un des plafonds - Radio France
Grotte Chauvet: l'un des plafonds © Radio France - Florence Beaudet
Les découvreurs font grise mine

Il y a trois Ardéchois, en revanche, qui n'ont pas la tête à la fête. Il s'agit des découvreurs de la grotte. Eliette Brunel, Christian Hillaire et Jean-Marie Chauvet pensent qu'ils sont méprisés depuis des années. Ils ont récemment écrit à l'UNESCO et demandent que le nom "Grotte ornée Chauvet-Pont d'Arc" soit celui retenu pour le classement. Or, le dossier présenté à Doha porte le nom de "Grotte Ornée du Pont d'Arc dite Grotte Chauvet-Pont d'Arc ". Appellation qui vise à les faire totalement disparaître du projet et une source supplémentaire d'abus et de conflit se lamentent les trois spéléologues.

 

DOSSIER chauvet - Maxppp
DOSSIER chauvet © Maxppp

Partager sur :