Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Halle : réponse le 8 juillet pour l'avenir des dépôts logistiques dans l'Indre

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Les offres de reprise de La Halle ont été déposées au tribunal de commerce de Paris. Il rendra sa décision le 8 juillet prochain. Près de 500 emplois sont en jeu dans les dépôts logistiques de l'Indre.

Les salariés des dépôts de La Halle de Montierchaume et d'Issoudun manifestent leur colère
Les salariés des dépôts de La Halle de Montierchaume et d'Issoudun manifestent leur colère © Radio France - Élodie Rabelle

Quel avenir pour les près de 500 salariés des dépôts logistiques de La Halle dans l'Indre ? La société est placée en redressement judiciaire. Les candidats à la reprise avaient jusqu'au 24 juin pour formuler et améliorer leur offre. Des offres qui ont été déposées ce lundi devant le tribunal de commerce de Paris, lequel rendra sa décision le mercredi 8 juillet à 14 heures.

Des offres pour Montierchaume et Issoudun

Parmi les offres qui ont été déposées, le groupe Beaumanoir s'intéresse de près au dépôt logistique de Montierchaume. Dans son offre, 155 emplois sur les 202 actuels seraient conservés sur le site près de Châteauroux. Si l'offre est retenue, ce serait un moindre mal. En revanche, la casse sociale pourrait être bien plus rude au dépôt d'Issoudun. Deux offres ont été déposées. L'une émane de KB8 et envisagerait de reprendre 34 postes. L'autre est déposée par le groupe Van de Walle et proposerait de conserver 15 postes.

C'est désormais au tribunal de commerce de Paris de trancher. Il le fera donc le 8 juillet prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu