Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grève dans les EHPAD creusois : "on manque de temps pour faire notre travail correctement"

mardi 30 janvier 2018 à 13:30 Par Fabien Arnet, France Bleu Creuse

Une cinquantaine de personnes a débrayé ce mardi matin dans la maison de retraite médicalisée de Fursac, dans l'ouest-creusois. Les personnels dénoncent leurs conditions de travail et les conditions d'accueil des résidents. La directrice de l'établissement est solidaire.

La plupart des EHPAD publics creusois devrait suivre le mouvement de contestation aujourd'hui
La plupart des EHPAD publics creusois devrait suivre le mouvement de contestation aujourd'hui © Maxppp - Patrice lapoirie

Saint-Pierre-de-Fursac, France

En Creuse, la journée de mobilisation dans les EHPAD (Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) ce mardi a démarré à Fursac, dès 10h. Une cinquantaine de personnes s'est rassemblée à l'intérieur et devant la maison de retraite, la plupart sont des personnels de l'EHPAD de Fursac, mais aussi de La Souterraine, Bénévent-l'Abbaye et Marsac.

"On ne vous dira rien de bien différent par rapport à tout ce que vous pouvez lire ou entendre depuis plusieurs jours", prévient Patricia Benoiton, adjoint des services techniques. "On manque de temps pour faire notre travail correctement, pour parler avec les résidents, _on les presse tout le temps, c'est un non-sens_."

J'aimerais me coucher plus tôt"  —  André, résident

"J'aimerais me coucher plus tôt", raconte André, l'un des résidents. "On finit de manger vers 19h et on doit attendre jusqu'à 21h pour qu'on s'occupe de nous avant la nuit".

Il y a une cinquantaine d'équivalents temps plein, pour 84 résidents dans l'établissement de l'ouest-creusois. "Ils sont de plus en plus dépendants, ils ont des besoins de plus en plus approfondis et nous on n'a pas le temps, c'est simple pour personne", se désole Aurélie Bochet, aide-soignante.

Les personnels de l'EHPAD de Fursac avec quelques résidents - Radio France
Les personnels de l'EHPAD de Fursac avec quelques résidents © Radio France - Fabien Arnet

A La Souterraine, une autre aide-soignante raconte les week-ends "à quatre agents pour 80 résidents. On fait 20 toilettes chacun le matin. Je confirme ce que tout le monde dit : _on a le sentiment de travailler à l'usine, les résidents ne sont plus des êtres humains_."

On demande régulièrement des moyens supplémentaires à l'ARS"  —  Agnès Lucas, directrice de l'EHPAD de Fursac

"Nous avons un budget de 3 millions d'euros", explique Agnès Lucas, la directrice de l'EHPAD de Fursac. "Nous demandons régulièrement des moyens supplémentaires à l'Agence Régionale de Santé (ARS), mais nous peinons à nous faire entendre. Nous sommes obligés de jongler avec les effectifs, les congés-maladie, les absences, souvent les agents travaillent en fractionné, ils viennent le matin, repartent chez eux et reviennent dans l'après-midi." Agnès Lucas est aussi en grève, elle l'assume.

Nathalie Teste, responsable santé à la CGT 23, assure que "14 EHPAD sur 16 participent au mouvement en Creuse. Je ne parle que des établissements publics parce qu'on n'a aucune nouvelle des établissements privés."

Cet après-midi, des rassemblements sont prévus devant les EHPAD d'Ajain, Aubusson, Auzances, Bourganeuf, Bussière-Dunoise, Chambon-sur-Voueize, La Chapelle-Taillefert, Châtelus-Malvaleix, Dun-le-Palestel, Evaux-les-Bains, Guéret, Mainsat et Saint-Vaury.