Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La JS Cherbourg handball fait trembler Istres mais craque dans les dernières minutes

jeudi 16 novembre 2017 à 23:33 Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin

La JS Cherbourg handball recevait Istres ce jeudi soir dans le cadre de la 9e journée de championnat de Proligue. Au terme d'un match intense, les Mauves se sont inclinés sur le fil 27-26.

Romain Guillard élu homme du match n'aura pas réussi à faire basculer la rencontre en faveur de Cherbourg.
Romain Guillard élu homme du match n'aura pas réussi à faire basculer la rencontre en faveur de Cherbourg. © Radio France - Benoît Martin

C'est dans une ambiance étrange qu'a débuté cette rencontre. Un match le jeudi soir salle Chantereyne, c'est rare, et c'est devant un public plus clairsemé que d'habitude que les handballeurs cherbourgeois ont entamé la rencontre. Une entame ratée. Au bout de 10 minutes, les joueurs de Cherif Hamani pas vraiment dans le coup, sont menés 8 à 4. Et puis il y a le réveil de tout l'effectif. Sur sa ligne de but, Leonardo Vial est en réussite et réalise les arrêts qu'il faut. En attaque, Istvan Redeï retrouve le bras qui lui avait fait défaut lors des matchs précédents, et Romain Guillard, l'homme orchestre des Mauves, distribue le jeu à propos, et prend sa chance au tir quand il le faut. A la pause, non seulement les Cherbourgeois ont refait leur retard, mais en outre, ils mènent désormais de 3 buts, 14 à 11.

Une avance qui fond comme neige au soleil

Au retour des vestiaires, la JSC continue d'imposer sa cadence en s'appuyant sur son pivot Bastien Khermouche et sur l'ailier droit Youenn Cardinal. Les mauves mènent désormais 18 à 13 et comptent même une balle de +6. Mais c'est le début de la fin pour les coéquipiers de Williams Manebard soudain moins agressifs en défense et moins percutants en attaque. Leur avance fond comme neige au soleil et les visiteurs reprennent l'avantage en marquant 7 buts d'affilée en moins de 10 minutes. Le temps faible des Mauves qui leur coûte la victoire. Car même si les 10 dernières minutes sont un vrai mano à mano, Istres a repris des couleurs, et l'on se dit que la victoire se jouera sur un détail.

Les arbitres font pencher la balance du côté d'Istres

Ce détail, c'est peut-être le sifflet de l'arbitre de la rencontre. Deux expulsions décidées contre Valentin Tarrico et contre le capitaine des mauves Williams Manebard dans les 3 dernières minutes. Des décisions pas évidentes qui ont condamné les derniers espoirs des Mauves de s'imposer. Restait la possibilité d'un match nul, mais une mauvaise gestion de la dernière possession de balle en infériorité numérique a définitivement scellé le sort d'une rencontre remportée 27-26 par les joueurs d'Istres.