Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La justice ordonne à la préfecture de la Sarthe de réétudier le dossier de Marie

lundi 9 novembre 2015 à 16:01 Par France Bleu Maine, France Bleu Maine

L'obligation de quitter le territoire (OQTF) qui avait été signifiée à cette jeune étudiante guinéenne de l'université du Maine a été annulée par le tribunal administratif de Nantes.

Marie (de dos, à gauche) bénéficie de nombreux soutiens à l'Université du Maine
Marie (de dos, à gauche) bénéficie de nombreux soutiens à l'Université du Maine © Radio France - Ruddy Guilmin - Radio France

Un répit pour "Marie" (nom d'emprunt), cette jeune étudiante guinéenne de l'Université du Maine menacée d'expulsion  : l'obligation de quitter le territoire qui lui avait été signifiée  a été annulée par le tribunal administratif de Nantes. La justice n'a pas pour autant régularisé sa situation, mais elle donne deux mois à la préfecture de la Sarthe pour réétudier le dossier.

Marie, 28 ans est arrivée illégalement en France en 2011, pour fuir les maltraitances - notamment sexuelles - dont elle était victime dans son pays. Étudiante en licence physique-chimie, elle s'était depuis bien intégrée et était soutenue par le syndicat étudiant Unef, dont elle est un membre actif.