Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La justice porte un coup au projet d'aménagement du port de Granville

vendredi 28 septembre 2018 à 11:18 - Mis à jour le vendredi 28 septembre 2018 à 19:10 Par Marc Bertrand, France Bleu Cotentin

Le tribunal administratif de Caen a annulé totalement la révision du plan local d'urbanisme (PLU) qui porte notamment le projet d'aménagement des ports de Granville, suite à une requête de l'association de promotion des ports de Granville. La mairie va faire appel.

Une banderole déployée par les opposants, vendredi 28 septembre dans le port de Granville.
Une banderole déployée par les opposants, vendredi 28 septembre dans le port de Granville. © Radio France - Marc Bertrand

Granville, France

Le tribunal administratif de Caen a annulé en totalité le plan local d'urbanisme voté en mai 2017 (PLU) qui porte notamment le projet d'aménagement des ports de Granville, par une délibération rendue mardi 25 septembre. La décision fait suite à plusieurs recours, notamment une requête de l'Association pour la promotion des ports de Granville, depuis longtemps opposée au projet.

Le projet, porté par le département et la mairie, prévoit l'aménagement de la rue des Isles et du quai Sud, avec un cinéma multiplex, des hôtels, un casino, des parkings souterrains et divers commerces et restaurants, ainsi qu'un atelier de réparation navale et une zone réservée aux pêcheurs. Le PLU avait été adapté par la mairie pour correspondre au projet. Selon les opposants, il prévoit que "la zone technique pour les professionnels de la pêche passerait de 15 000 à 3 000 mètres carrés".

L'annulation du PLU remet en cause le projet, selon les opposants

Le tribunal a décidé que "la délibération du 29 mai 2017 par laquelle le conseil municipal de Granville a approuvé la révision du plan local d'urbanisme, ensemble la décision de rejet du recours implicite formulé le 31 juillet 2017, sont annulées." La commune devra verser 1500 euros de frais de justice à l'Association pour la promotion des ports de Granville.

On ne crie pas victoire, et on va continuer à se battre pour proposer des alternatives à ce projet" André Juin

Selon l'association opposée au projet, l'annulation du PLU voté en mai 2017 supprime les "modifications apportées par ce plan qui permettait l'urbanisation des quais qui sont aujourd'hui réservés à la pêche et à des activités maritimes dans le PLU précédent qui date de 2008", affirme son président André Juin. La décision du tribunal remet donc en cause le projet d'aménagement du port porté par la mairie et le département, selon les opposants. 

"Le projet portuaire n'est pas impacté", répond la mairie

La maire de Granville Dominique Baudry affirme le contraire. Elle se dit certes "très déçue" par cette décision "sévère", mais elle assure que "le projet portuaire n'est pas en cause dans cette décision et n'est pas impacté, ou alors à la marge. On va voir ça en étudiant la décision dans le détail avec nos services d'urbanisme". La mairie va simplement selon elle "revenir au PLU de 2008 dans le cadre duquel le projet portuaire est tout à fait réalisable"

Ce recours est porté par un petit groupe de personnes qui bloquent depuis des années le développement de Granville" - Dominique Baudry

Le président du département de la Manche, Marc Lefèvre, se montre pour sa part confiant sur le fait que le projet du port ne sera pas retardé par la décision de la justice : "On continue à travailler. Cette décision ne va pas nous retarder dans nos travaux sur le projet". De son côté la mairie annonce qu'elle va faire appel de cette décision auprès de la cour d'appel de Nantes.

Annulation du PLU de Granville : réaction des granvillais.