Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On s'exclut de la vie " : le blues des télétravailleurs toulousains

-
Par , France Bleu Occitanie

Pour les salariés toulousains, le télétravail n'est pas toujours facile. Certains y sont contraints depuis Mars, et commencent à fatiguer. Dans certaines entreprises, les burn-out se mutliplient depuis Septembre.

Image d'illustration/Certains salariés toulousains, épuisés par le télétravail, sont en burnout
Image d'illustration/Certains salariés toulousains, épuisés par le télétravail, sont en burnout © Radio France - Claire Leys

Travailler seul devant son ordinateur toute la journée chez soi : voilà le quotidien d'un certain nombre de salariés toulousains. Début Septembre, 14% des salariés français étaient en télétravail, selon une étude Odoxa. Un chiffre probablement en augmentation depuis la mise en place de nouvelles restrictions liées au Covid-19 dans l'agglomération toulousaine. Ce travail à distance, souvent imposé, commence à peser pour certains salariés. Entre alourdissement de la charge de travail, et absence de vie sociale, certains sont en burn-out.

Isolement et perte de repères

Laurence est cadre administrative dans une entreprise d'informatique américaine à Toulouse, dont elle souhaite garantir l'anonymat. Elle est en situation de télétravail depuis le 11 mars au soir. Au début, elle vivait plutôt bien cette situation, mais depuis la rentrée de Septembre, comme bon nombre de ses collègues, elle confie avoir un petit peu le blues. "On pensait que ça allait mieux. En fait non. Ça devient lassant" confie cette habitante de Colomiers. Son collègue Mathieu reconnaît lui aussi une forme de ras-le-bol : "Sur trois mois, je pense que c'est tout à fait acceptable. Là ça commence à faire long en effet (...) De tout le temps être à la maison, de ne pas avoir d'interaction sociale avec les collègues".

On perd un rythme de travail et un rythme de vie - Laurence

Laurence évoque également une perte de repères liée à cette situation de télétravail "Il y a des tas de gestes, qui étaient devenus des petits rituels, qui n'existent plus (...) le fait de ne plus s'apprêter, de ne plus se maquiller" détaille la cadre administrative.

Si Laurence et Mathieu tiennent le choc, ca n'est pas le cas de certains de leurs collègues : les burn-out se multiplient au sein de leur entreprise depuis la rentrée de Septembre. Laurence estime qu'environ 10% de salariés sont en situation d'épuisement.

Il ne faut pas avoir à exprimer ses craintes"

Au micro de France Bleu Occitanie, Pascal Grémiaux, président d'Eurécia, une entreprise de Castanet Tolosan qui propose des outils RH et qui a opté pour le télétravail, donne ses conseils pour mieux vivre le travail à la maison : " Il faut revenir au bon sens, à la qualité et la simplicité des relations. Il ne faut pas avoir peur d'exprimer ses craintes. Penser à être solidaire, développer l'entraide entre collègues. Il faut également veiller à maintenir la relation sociale pour s'aérer l'esprit". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess