Société

La LGV inaugurée en gare de Laval

Par Fabien Burgaud, France Bleu Mayenne dimanche 2 juillet 2017 à 14:03

Bruno Retailleau, président de la région Pays de la Loire, entouré à gauche du préfet et à droite du maire de Laval
Bruno Retailleau, président de la région Pays de la Loire, entouré à gauche du préfet et à droite du maire de Laval © Radio France - Fabien Burgaud

Après presque 6 ans de travaux, la LGV a été officiellement inaugurée ce dimanche en gare de Laval. Depuis la capitale mayennaise, on pourra aller à Paris en TGV en 70 min et rejoindre plus vite en TER nos voisins angevins et nantais.

12h34, le TER tant attendu arrive. Il n'a mis qu'1h35 pour arriver de Nantes, effet LGV oblige. A son bord, le président de la région Pays de la Loire, Bruno Retailleau, tout sourire et accueilli par des applaudissements d'élus.

Le maire de Laval, François Zocchetto, le préfet, Frédéric Veaux (à gauche), accueillent Bruno Retailleau à son descente du TER - Radio France
Le maire de Laval, François Zocchetto, le préfet, Frédéric Veaux (à gauche), accueillent Bruno Retailleau à son descente du TER © Radio France - Fabien Burgaud

Un gain de temps et des horaires plus lisibles

"Laval est doublement bénéficiaire, avance Bruno Retailleau.Elle se rapproche de Paris, mais aussi de la virgule de Sablé. Car il y a 10 allers-retours qui vont desservir Laval et la virgule resserre les liens entre les capitales régionales, Laval et Rennes en passant par Angers, Sablé. C'est important. C'est d'abord un gain de temps sur les circulations intra-régionales, 40 minutes presque. Et avec le cadencement, les horaires deviennent plus réguliers, et plus lisibles pour les voyageurs ligériens. Il y aura aussi plus d'arrêts. Quand on est dans la cabine, c'est confortable, on voit défiler vite le paysage. C'est une rapidité pour les voyageurs", s'est-il réjoui.

Le maire de Laval, François Zocchetto n'était pas peu fier. "C'est peut-être une petite cérémonie mais c'est l'aboutissement d'un travail considérable et un nouveau départ. Avec la LGV, Laval est au coeur du grand Ouest! On a nous souvent vanté les liaisons avec Paris, mais nous mettons en valeur celles avec les métropoles régionales : Rennes, Nantes ou encore Angers. Maintenant va se jouer la bataille de l'attractivité car l'enjeu est de taille avec la LGV et cette virgule de Sablé. Il faut que ça ait un impact économique et financier en terme de créations d'emplois, l'arrivée de nouveaux habitants et une ouverture sur le monde avec nos atouts comme la réalité virtuelle".

En effet, grâce aux nouvelles lignes, Laval sera à 1h10 de Paris à partir du 28 août (contre 1h28). Mais surtout les lignes TER débarquent à Laval. Pour aller à Angers, comptez 52 minutes (contre 1h40 en autocar). Ou encore Nantes en 1h35 au lieu des 2h40 en autocar.

Un vrai plus pour les voyageurs, comme Sami, chef de chantier sur la LGV. "Ça permet de rentrer plus vite. J'ai un pied-à-terre à Laval mais je travaille à Paris. Ici les loyers sont moins chers. Avoir plus de directs, ça change carrément la donne. Je pourrai rentrer plus souvent!" sourit-il. Même enthousiasme chez Adèle, qui travaille à Angers mais vient souvent à Laval. "Les horaires sont plus flexibles. Avant y'avait rien les dimanches matins à part un 6h55... Je vais pouvoir rentrer plus souvent".