Société DOSSIER : Série d'été 2017 - Les Anglais du Limousin

La bibliothèque anglaise en Corrèze : un véritable lieu de vie pour les anglophones du Limousin

Par Solène De Larquier, France Bleu Limousin mercredi 9 août 2017 à 5:11

Une dizaine d'anglophones sont venus assister au premier 'Tuesday Club' organisé par la bibliothèque anglaise en Corrèze le 1er août.
Une dizaine d'anglophones sont venus assister au premier 'Tuesday Club' organisé par la bibliothèque anglaise en Corrèze le 1er août. © Radio France - Solène de Larquier

10 à 15.000 Anglais vivent dans le Limousin. Toute une communauté qui cherche parfois à faire vivre la culture anglo-saxonne. C'est ce que font Janie Busch et son mari au château de Bellefond en Corrèze. Ils y ont installé il y a six ans une bibliothèque anglaise devenue un véritable club.

A l'origine, il y avait déjà une bibliothèque anglaise à La Souterraine. Son créateur, Rodney Sabine, avait souhaité le lieu pour proposer des livres en langue anglaise mais aussi créer un lieu d'accueil pour les Anglophones en attente de conseils divers. Le bibliothécaire savait que Janie Busch avait la place dans son château de Bellefond pour installer une antenne corrézienne. Rodney Sabine lui a offert ses livres en double et la bibliothèque anglaise a ouvert ses portes il y a six ans, près de de Lagraulière.

En quelques années, Janie Busch et son mari se sont retrouvés à la tête d'un véritable club pour les anglophones de la région. Si les curieux sont d'abord venus emprunter des livres, plus de 2000 exemplaires disponibles aujourd'hui, Janie a remarqué une évolution des attentes : "Avec les liseuses, les gens lisent moins de livres classiques, mais nous avons remarqué qu'ils venaient à la bibliothèque pour rencontrer du monde. La plupart des anglo-saxons ici sont retraités et n'ont pas beaucoup de moyens de rencontrer du monde. Nous avons donc pensé à organiser des activés. C'est une façon de les rassembler et puis de rencontrer des Français... pour leur apprendre l'anglais et eux nous enseigner le français", explique l'Américaine.

Des chasses au trésor sont désormais organisées pour découvrir la région, ainsi que des conférences littéraires ou encore des soirées quizz et fish and chips. Ces événements ont de plus en plus de succès, une cinquantaine de personnes sont venues au dernier quizz. Janie Busch a d'ailleurs décidé de lancer le "Tuesday Club" : chaque mardi, un adhérent différent animera la séance autour d'un thème qu'il connait bien : faire son propre pain, les oiseaux du Limousin, etc. "Le but est d'apprendre des choses variées mais surtout d'en apprendre plus les uns sur les autres" explique Janie.

Pour la première séance, mardi 1er août, une dizaine de personnes ont fait le déplacement, parfois de loin. David et sa femme Diane sont Écossais. Ils ont fait le trajet depuis la Dordogne, une heure et demi de route pour venir. "Une fois que vous avez fait les vide-greniers et les brocantes, il n'y a pas grand chose d'organisé, que ce soit en Dordogne ou ici. En Dordogne, les gens sont très orientés vers la famille. C'est agréable, on passe du temps avec nos voisins pour faire des apéros mais pas forcément des activités sociales. Alors on s'est dit que ce serait intéressant de venir essayer de nouvelles choses." explique l'Ecossais avant que son épouse ajoute en souriant : "Et puis parler en anglais aussi. On échange en français avec nos voisins mais se comprendre est un défi pour eux comme pour nous."

Pouvoir retrouver d'autres anglophones, c'est aussi ce qui a attiré Jeanne qui vit en Corrèze depuis six ans : "C'est un soulagement de venir et parler anglais sans réfléchir. Et puis nous avons des références culturelles communes... par exemple, je lis Charlie Hebdo mais ne comprends pas toujours le contexte. Ce serait pareil pour vous si vous lisiez le Private Eye."

Écossais, Anglais, Américains... le club brasse désormais de nombreuses nationalités et de plus en plus de Français, curieux, poussent la porte de cette bibliothèque anglaise.