Société

La librairie Sauramps de Montpellier reprise par l'architecte montpelliérain François Fontès

Par Pascale Viktory et Salah Hamdaoui, France Bleu Hérault mercredi 19 juillet 2017 à 14:46

la librairie Sauramps Odyssée
la librairie Sauramps Odyssée © Radio France - Salah Hamdaoui

La cour d'appel de Montpellier a rendu sa décision ce mercredi en début d’après midi . Elle a choisi l'offre de l'architecte montpelliérain François Fontès pour la reprise de la librairie indépendante Sauramps.

Le nouveau patron de la librairie Sauramps est l'architecte montpelliérain François Fontès, qui est à la tête du groupe Amétis.

La Cour d'appel n'a pas suivi le Tribunal de commerce qui avait choisi le groupe "Furet du nord" et son P.D.G Pierre Coursières, le 28 juin dernier. La reprise du groupe Lillois prévoyait le licenciement de plus de la moitié des 119 salariés et la fermeture de la boutique d'Odysseum. Perspective qui avait fait réagir la ministre de la Culture, Françoise Nyssen.

Tout le monde est soulagé

Dans son offre de reprise, François Fontès conserve les 3 magasins : les deux de Montpellier (l'historique au Triangle et Odysseum ouvert il y a près de 8 ans ) et celui d'Alès (Gard). Il garde 94 des 119 salariés pendant 4 ans au moins. A priori, les licenciements ne devraient pas concerner les libraires.

"Tout le monde est soulagé parce que la décision qui a été rendue est la dernière" estime Julien Domergue, le délégué syndical Sud. "C'est la fin d'un trop long épisode juridique, économique et social".

"On va pouvoir reprendre le travail"- Julien Domergue

La librairie reste le fer de lance de Sauramps

François Fontès, le nouveau patron associé à Bertrand Barascud, était tout sourire après avoir appris qu'il avait été choisi.

Une bonne chose pour tout le monde

Bertrand Barascud et François Fontès, les nouveaux propriétaires de Sauramps - Radio France
Bertrand Barascud et François Fontès, les nouveaux propriétaires de Sauramps © Radio France - Salah Hamdaoui

A Montpellier, Sauramps restera centré "sur la culture avec la librairie en fer de lance" selon François Fontès mais des aménagements sont envisagés. Transférer une partie de Polymôme, la librairie pour enfants, à Odysseum où la clientèle est plus jeune. Développer là bas les loisirs créatifs qui sont des produits à plus forte marge que les livres, ainsi que les objets connectés. Et pourquoi pas créer un lieu convivial, un bar ou une cafétéria?

Je crois que j'ai droit à une retraite heureuse - Jean-Marie Sevestre

Jean-Marie Sevestre s'est dit lui aussi très soulagé d'apprendre la nouvelle. L'ancien patron emblématique de Sauramps a souvent été critiqué par une partie de salariés qui lui ont reproché d'être responsable des difficultés que connaît la libraire de Montpellier. Il a tenu à s'expliquer.

Beaucoup de gens m'en veulent mais je suis fier de mes 47 ans passés à Sauramps

Selon Philippe Saurel, maire de Montpellier, "c'est une bonne nouvelle ! Pour les salariés dont l'horizon s'éclaircit, pour la culture et le commerce de proximité dont la librairie Sauramps est un partenaire et un acteur historique à Montpellier. J'adresse tous mes encouragements à la nouvelle équipe et aux employés de Sauramps."

La librairie indépendante Sauramps était en redressement judiciaire depuis le 13 mars dernier.