Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La liste des abattoirs autorisés en Franche-Comté pour célébrer la fête de l’Aïd-el-Kébir

-
Par , France Bleu Besançon

Cette année, l'Aid-el-Kébir devrait être célébré à partir du 1er août. Cette fête musulmane donne lieu à des abattage rituels d’animaux. En Franche-Comté, sept abattoirs sont autorisés à pratiquer ces abattages.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Michel Clementz

Cette année, la célébration de l'Aid-el-Kébir devrait débuter le 1er août. La date doit encore être confirmée par le conseil français du culte musulman.

Cette fête musulmane est l'une des plus importantes de l'Islam. Elle marque la fin du pèlerinage à la Mecque et donne lieu à des abattages rituels d’animaux, généralement un mouton. 

En France, ces abattages sont réglementés. La Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de Bourgogne-Franche-Comté rappel que ces abattages doivent "se dérouler dans le respect des réglementations sanitaires, environnementales, relatives au bien-être animal et commerciales."

Ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas 

Il est autorisé d'acheter les carcasses d’animaux abattus pendant l’Aïd, auprès de bouchers ou de la grande distribution, de se rapprocher des associations cultuelles musulmanes pour la commande d’un animal ou de contacter un abattoir autorisé à effectuer l’abattage rituel le jour de l’Aïd.

En revanche, il est interdit de pratiquer soit même l'abattage. Les éleveurs ne sont pas non plus autorisés à pratiquer l'abattage pour leurs clients. 

Les services de l'Etat rappel que les abattages clandestins sont passible de peines allant jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende. 

Cette réglementation a objectif "d'assurer la protection de la santé publique, en écartant les animaux malades et les viandes impropres à la consommation", explique la Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt en Bourgogne-Franche-Comté.

7 abattoirs autorisés en Franche-Comté

En Franche-Comté, 7 abattoirs sont autorisés : 

  • Besançon
  • Pontarlier
  • Valentigney
  • Perrigny
  • Equivillon
  • Cuiseaux
  • Luxeuil-les-Bains
Choix de la station

À venir dansDanssecondess