Société

La Loire, un des départements les plus concernés par le suicide des seniors

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 9 septembre 2015 à 20:03

Comment prendre en charge la vieillesse en Vaucluse ?

Ce jeudi 10 septembre 2015 se tient la 13eme Journée mondiale de la prévention du suicide. L'OMS (l'organisation mondiale de la santé ) parle d'un million de vies perdues par an à cause du suicide. Dans la Loire, le taux de suicide des plus de 65 ans est bien plus fort que la moyenne régionale.

En moyenne, en Rhône-Alpes tous les ans, on compte 200 suicides parmi les plus de 65 ans. Mais il y a vraiment une disparité entre les départements. L' Ain est le département le plus concerné dans notre région, et juste derrière, vient la Loire. Entre 2005 et 2010, on y a compté 49 suicides pour 100.000 Ligériens, alors que chez le voisin rhodanien, c'est 19. Autre disparité très criante, l'extrême fragilité des hommes de plus de 65 ans. Ils se suicident globalement 3 fois plus que les femmes de leur âge. 49 pour 100 000  suicides chez les hommes contre 14 chez les femmes. En Rhône-Alpes, en 2010, 3,6 % des personnes de 65 à 85 ans déclarent avoir déjà pensé au suicide au cours des douze derniers mois. Des chiffres à rapprocher du très fort sentiment de solitude des séniors ligériens. 34 % disent souffrir de cette solitude.

Les petits frères des Pauvres face au passage à l'acte

Reportage avec les petits frères des pauvres de la Loire

Dans la Loire, les petits frères des Pauvres suivent depuis 3 ans (date de la création de l'association dans le département) une quarantaine de bénéficiaires âgés de 60 à 93 ans. Des personnes âgées qui leur sont très régulièrement présentées par le réseau professionnel « prévention suicide ». Et grâce à des visites, des contacts téléphoniques, l'association tente de leur redonner une place dans la société.