Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La lutte contre le stationnement anarchique au menu du Conseil municipal de Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Le stationnement anarchique, véritable fléau quotidien pour Marseille est-il en passe de disparaître ? La Ville de Marseille assure qu'elle sera intraitable sur ce sujet. Des mesures doivent être annoncées, ce lundi, lors du conseil municipal.

Le stationnement gênant à Marseille, véritable fléau pour l'adjoint en charge de la tranquillité publique
Le stationnement gênant à Marseille, véritable fléau pour l'adjoint en charge de la tranquillité publique © Radio France - Corrine Blotin

À Marseille, le stationnement gênant, très gênant, voire anarchique, est un véritable fléau. "Il pollue la vie à Marseille, ça ne peut pas durer", explique Yannick Ohanessian, l'adjoint à la tranquillité publique, sécurité et police municipale. 

La nouvelle municipalité affirme qu'elle sera intraitable sur ce sujet et Yannick Ohanessian prévient : "tout stationnement sur des pistes cyclables, sur des trottoirs, sur des places de livraison, de taxis ou réservées aux handicapés sera durement sanctionné". 

Des propositions fortes en ce sens doivent être faites, ce lundi. Elles seront soumises au vote lors du Conseil municipal.

100 policiers municipaux prochainement recrutés 

La ville de Marseille veut notamment se doter d'un équipage de police municipale entièrement dédié à la problématique du stationnement, renforcé par les ASVP (agents de surveillance de la voie publique). "Cette brigade sera à même de verbaliser et faire enlever les voitures gênantes", précise l'adjoint à la tranquillité publique. 

Cent policiers municipaux vont être prochainement recrutés, avec à terme, la volonté de la majorité du Printemps marseillais de doubler les effectifs de la police municipale d'ici la fin du mandat (la ville en compte actuellement 420). 

Mais Yannick Ohanessian reconnaît que la lutte contre le stationnement gênant doit s'accompagner "d'une offre de stationnement alternative, une réflexion en ce sens doit se faire en concertation avec la Métropole, notamment autour du prix du stationnement en surface et dans les parkings souterrains". 

Pour rappel, à Marseille, depuis le 1er août, 17.858 verbalisations au stationnement ont été dressées par PVE (Procès Verbal électronique), 4.911 par vidéoverbalisation et 2.938 mises en fourrière. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess