Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La maire de Bouguenais demande l'expulsion des gens du voyage d'un parking occupé illégalement

-
Par , France Bleu Loire Océan

Depuis ce dimanche, 80 caravanes de gens du voyage sont installées sur le parking du Pianock'tail à Bouguenais. La maire de la ville, Sandra Impériale, demande leur expulsion.

Sandra Impériale, maire de Bouguenais
Sandra Impériale, maire de Bouguenais - DR

La maire de Bouguenais, Sandra Impériale, est en colère. Depuis ce dimanche, 80 caravanes de gens du voyage se sont installées sur le parking du Pianock'tail alors qu'ils n'en ont pas le droit. Invitée de France Bleu Loire Océan, elle demande leur expulsion.

Je demande la réouverture de l'aire de grands passages du pont de Cheviré

"Trop, c'est trop ! Il y a déjà eu une installation cet été et on attend peut-être encore des caravanes. Moi j'ai peur pour ce week end. La saison du Pianock'tail reprend, il y a aussi un match de handball, des événements qui font du bien aux habitants après le confinement. J'en appelle donc aux pouvoirs publics et à la métropole pour les expulser et trouver des solutions". Parce qu'il a une aire de grands passages des gens du voyage sur sa commune, sous le pont de Cheviré, mais elle est fermée. "Je demande à ce qu'elle rouvre exceptionnellement. La ville de Bouguenais a fait le choix d'avoir une aire de grands passages sur son territoire, il me semble normal que les gens du voyage puissent y aller et laissent les habitants de Bouguenais aller au spectacle du Pianock'tail ce week end".

On fait naître un sentiment d'impunité qui tue la démocratie

Le problème de l'accueil des gens du voyage dans la métropole nantaise n'est pas nouveau. En 2019, ils s'étaient déjà installés illégalement sur un terrain de Saint-Aignan-de-Grandlieu, par exemple. "Je pense qu'il faut réétudier les solutions qu'on propose aux gens du voyage", poursuit Sandra Impériale, "l'aire de grands passages est bitumée. Et les gens du voyage expliquent qu'ils n'iront pas parce que l'été, ce n'est pas supportable avec les caravanes (il fait trop chaud, ndlr). Il faut donc étudier ça. Je ne balance pas la patate chaude mais je pense qu'un dialogue entre la métropole, la préfecture et la mairie permettraient de trouver une solution. Et je pense que ce qui est grave c'est qu'on fait naître un sentiment d'impunité qui tue la démocratie et qui ne ramène pas les électeurs vers les urnes et vers les partis démocratiques. Et je pense que, sur Bouguenais, les habitants soutiendront ma demande d'expulsion mais ce n'est pas pour ça qu'ils sont contre le fait qu'on trouve des solutions pour les gens du voyage".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess