Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le maire de Ciadoux en Haute-Garonne ne rouvrira pas l'école au mois de mai

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Les conditions de réouverture des écoles à partir du 11 mai sont encore floues pour certains maires d'Occitanie. Celui de la petite commune de Ciadoux, en Haute-Garonne, ne rouvrira pas l'école avant le mois de septembre.

Le Ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer promet la réouverture de « la majorité » des écoles le 11 mai
Le Ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer promet la réouverture de « la majorité » des écoles le 11 mai © Maxppp - Lionel Guericolas

Les conditions de reprise dans les écoles sont-elles suffisamment rassurantes pour les maires d'Occitanie? Pas vraiment, à en croire Thierry Toubert, maire de la petite commune de Ciadoux en Haute-Garonne qui a décidé de ne pas rouvrir l'école publique. Selon lui, trop d'incertitudes et de risques planent pour les enfants, les enseignants et le personnel communal. 

"Les enfants prendront leur repas dans la salle de classe, à leur place habituelle pour suivre les cours. Il faudra donc désinfecter. Or, nous sommes une petite commune de 233 habitants, nous n'avons pas le personnel nécessaire pour assurer cette tâche". Le maire de Ciadoux est régulièrement en contact avec la directrice de l'école, qui semble frileuse elle aussi à la réouverture : "Elle passe en moyenne trois heures par jour au téléphone avec des élèves en difficulté. Je ne vois pas comment elle pourra faire école aux élèves qui seront éventuellement présents et continuer d'assurer ces soutiens à distance pour ceux qui ne viendraient pas" conclut-t-il. 

Thierry Toubert a fait part de sa décision à la sous-préfète, invoquant également l’argument du conseil scientifique qui a proposé de maintenir les écoles fermées jusqu’au mois de septembre. Il prendra un arrêté municipal dans les prochains jours. 

L'école de Saint-Rome-de-Cernon en Aveyron ne rouvrira peut-être pas non plus

D'autres maires n'ont pas encore pris leur décision mais s'interrogent. C'est le cas de Pierre Pantanella, maire de Saint-Rome-de-Cernon et président de l'Association des maires ruraux de l'Aveyron, qui envisage également de ne pas rouvrir d'école : "Qui sera responsable juridiquement s'il y a une pandémie dans mon école ? En général, c'est le maire. Les enfants sont dans un contexte familial. Y a-t-il e coronavirus chez eux ? A-t-on le droit de demander ça? Je ne peux pas faire entrer dans l'école un enfant qui aurait été au contact du COVD-19". Pierre Pantanella prendra sa décision courant de la semaine prochaine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess