Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La mairie de Saint-Étienne fait marche arrière sur la fin du prêt aux enseignants

lundi 3 septembre 2018 à 19:57 Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire

Une réunion de concertation avec la mairie de Saint-Étienne avait lieu ce lundi 3 septembre autour de la question de la suppression du "Prêt aux Enseignants". Les salariés des médiathèques notent des avancées mais estiment qu'elles sont insuffisantes.

Le prêt aux enseignants existe depuis plus de 40 ans à Saint-Etienne
Le prêt aux enseignants existe depuis plus de 40 ans à Saint-Etienne © Radio France - NP

Saint-Étienne, France

La mobilisation des enseignants et des bibliothécaires a commencé à payer. La mairie de Saint-Étienne avait supprimé au début de l'été le "Prêt aux Enseignants". Un service qui permet aux professeurs des écoles d'emprunter des livres pour toutes leurs classes et pour plusieurs mois. La CGT avait lancé un appel à la grève chez les employés de la bibliothèque le 5 septembre 2018. Une réunion de concertation a eu lieu ce 3 septembre. Et le maire de Saint-Etienne a en partie entendu les revendications : pas de retour du prêt aux enseignants, par contre, celui de la carte professionnelle, qui permet aux collectivités d'emprunter plus de documents et plus longtemps qu'à titre privé. Autre avantage : cette carte professionnelle est gratuite. 

Gaël Perdriau vient d'adresser un courrier aux directeurs et directrices des écoles municipales de Saint-Étienne, aux agents des médiathèques municipales et aux responsables et présidents d'associations, dans lequel il confirme le maintien de cette carte professionnelle donnant accès gratuitement aux livres. Des conditions pour ce prêt enseignant ont toutefois été retenues : 

  • Les nouvelles cartes professionnelles permettront d'emprunter jusqu'à 50 documents ( au lieu de 100 ) tous les deux mois sur l'ensemble du réseau des médiathèques. 
  • Les usages de prêt existants pour les enseignants et les collectivités de la ville de Saint-Etienne sont maintenus dans toutes les médiathèques. Les enseignants des communes alentours n’ont plus accès au service.  

Et le maire de Saint-Etienne explique dans un communiqué : "Cette prestation de la ville de Saint-Étienne étant utilisée à plus de 40 % par des personnes extérieures à Saint-Étienne, la question reste posée pour ces dernières." Gaël Perdriau va donc engager des discussions avec les maires des communes concernées afin de leur proposer des conventions répartissant les coûts "dans un contexte de baisse des dotations de l'Etat."

Deux postes demandés 

En tout cas pour les syndicats, il reste des efforts à faire. Ils estiment notamment que sans personnel, la qualité de ce service aux enseignants n’est plus la même. Ils demandent donc le maintien de deux postes spécifiques pour les prêts enseignants. L’appel à la grève est maintenu avec une manifestation prévue à 13h le mercredi 5 septembre.