Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La mairie d'Angoulême pose des grillages autour des bancs publics pour déloger des SDF

jeudi 25 décembre 2014 à 15:51 - Mis à jour le jeudi 25 décembre 2014 à 17:32 Par Mikaël Roparz, France Bleu La Rochelle

La mairie d'Angoulême a fait poser des grillages autour de neuf bancs publics de la ville pour empêcher des SDF de s'y installer. Une initiative qui surprend et suscite des réactions d'indignation, notamment sur les réseaux sociaux. Une pétition vient d'être lancée.

Des grillages pour décourager l'installation des SDF à Angoulême
Des grillages pour décourager l'installation des SDF à Angoulême © Pierre Marsat / Radio France

Si le maire UMP de la ville a pris cette décision, c'est en concertation avec des commerçants proches du Champ de Mars car les bancs étaient "utilisés quasi-exclusivement par des personnes qui se livrent à une alcoolisation récurrente, tous les jours ".

Le président de l'union des commerçants, Thierry Courmont, a assuré que la mesure visait surtout les revendeurs de drogue. 

Un flux de réactions sur les réseaux sociaux

"Une honte ", un "manque d'humanisme ", "A quand les guettos pour les SDF "... Les réactions ne manquent pas depuis l'annonce de cette décision.

Des tags sont désormais écrits sur ces grillages, ces "barbelés " disent certains. Des tracts circulent en ville. Une pétition a été lancée. 

 

Jean Guiton, adjoint chargé de la sécurité explique que des incidents, bagarres alcoolisées, impliquant des SDF, parfois avec des chiens, n'étaient pas inhabituels ces dernières années sur le Champ de Mars.

Face aux réactions, le directeur de cabinet du maire n'a pas exclu d'enlever les grillages provisoirement après avoir constaté des dysfonctionnements, sans pour autant remettre en question le fondement de son initiative. 

Les bancs publics grillagés à Angoulême provoquent un joli tollé. Le reportage de Pierre Marsat